<<Retour

BnF Fonds Périgord Tome 10

« Archives du château de Nérac »[1]

Dernier cahier ou recueil

p. 1

Lettres d’Henri IV roi de Navarre, par lesquelles il pourveoit Pierre Martin, de l’office de chancelier de Navarre, sur la résignation de Pierre Martin, son père (1590)

Référence non connue aux AD 64.

[2]Verification pour maître Pierre Martyn procureur general du roy en son ancien domaine de ses comté de Perigord et vicomté de Limoges, qui resigne ez mains du sgr roy monsieur son chancellier de Navarre, en faveur de maitre Pierre Martin son fils … Lettres de Henry roy de France et de Navarre, qui pourvoit de cet office le dit Pierre Martin occupé par Pierre Martin son père qui la luy avoit resignée, … donné au camp de Mante, le 7e jour d’octobre 1590 etc. verification etc.

_________________________________

Lettres du roi Henri IV, par lesquelles il donne à Jean Foucauld sgr de Lardimalie la charge de gouverneur de la comté de Périgord et vicomté de Limoges, et la capitainerie du château et châtellenie d’Ans (1591).

Prestation de serment par le seigneur de Lardimalie pour la charge de gouverneur de Périgord (1591).

Lettres du même roi Henri IV par lesquelles il nomme Jean Foucauld sgr de Lardimalie, capitaine du château de Montignac (1590)

Référence non connue aux AD 64.

 

[3]Henry … l’entiere et parfaite confiance que nous avons de la personne de notre cher et bien amé Jean Foucaut sieur de Lardymalie gentilhomme ordinaire de notre chambre et de ses siens suffisance, loyauté, probité, valeur, experience au fait des armes, bonne conduite et diligence à icelluy pour ces causes etc., avons donné et octroyé, donnons etc., l’etat et charge de gouverneur de notre comté de Perigord[4] et vicomté de Limoges ensemble la charge de cappitainerie de nostre château et chatellenie d’Ans dependant de nostre dit comté et vicomté que nagueres souloit tenir et exercer Jean de Biron sieur de Salagnac, vacant à present par la resignation qu’il en a ce jourd’huy personnellement faite en nos mains, pour les dits estats, charge de gouverneur de nos comté et vicomté et cappitaine de nostre chateau et chatellenie d’Ans avoir tenir et doresnavant exercer et en jouir et user etc. aux honneurs etc., tout ainsi qu’en a jouy le dit sr de Salagnac et ses predecesseurs tant qu’il nous plaira … Sy donnons etc. Donné au camp du pont St Pierre le 29e jour d’octobre 1590. Signé : Henry, et à coté : veu par Duplessis, et sur le repli : par le roy comte de Perigord et vicomte de Limoges[5].

Le serment preté par le sr de Lardimalye, par le sieur Bernard Charron conseiller du roy, maitre des requetes ordinaire de son hostel de Navarre et lieutenant general en la seneschaussée de Perigord au siege de Bergerac, à Bergerac le 3 may 1591.

Verifié en la chambre des comptes et conseil estably par le roy en la ville de Nerac, et les offices et finances de l’ancien domaine de sa majesté etc. A Nerac … le 27 avril 1595. Henry etc., roy de France et de Navarre pour l’entiere et parfaite confiance, etc. de la personne … de … Jean Foucaut Lardymalye, avons donné

p. 2

l’etat et la charge de cappitaine de nostre chateau et chatellenie de Montignac-le-Comte que nagueres souloit tenir et exercer (un blanc) dernier pourvu d’icelluy vacant par sa mort etc. Donné au camp du Pont – St-Pierre 29 octobre 1590. Signé ut supra et verifié à la chambre des comptes de Nerac, 27 avril 1595.

_________________________________

Lettres d’Henri IV roi de Navarre, par lesquelles il nomme Bertrand de Meilhan, dit le More, capitaine du château d’Exideuil (1580)

Référence non connue aux AD 64.

Henry etc., pour le bon et louable support qui nous a esté fait de la personne de nostre bien amé Bertrand de Meilhan dit le More, des es suffisance, valleur et experience au fait des armes et bonne diligence à icelluy, pour les causes, etc. avons donné etc., la cappitainerie du chateau d’Essideuil dependant de nostre comté de Perigord et vicomté de Limoges à present vacante par la mort de feu … Brossard dernier possesseur. Donné à Ste Foy le 29 novembre 1580. Signé Henry … et au dessus, par la roy de Navarre comte de Perigord etc.

_________________________________

(1580)

Serment preté en presence de Pierre Martin procureur general dudit seigneur roy et comté de Perigord et vicomté de Limoges et lettres presentées à nous Geoffreoy de Vivant gouverneur des dits comté et vicomté de Limoges etc. Fait à Perigueux les jour, mois et an que dessus. Signé Vivant.

_________________________________

Requête du Sr de Lardimalie, par laquelle il paroit qu’il avoit été pourvu par la reine de Navarre, en 1566, de l’état de capitaine d’Auberoche.

Référence non connue aux AD 64.

(Henry roi de Navarre etoit à Nerac le 9 juillet 1581).

Requete du sr de Lardimalye parlaquelle il paroit qu’il avoit eté pourvu en l’année 1566 par la reine de Navarre de l’etat de cappitaine du château et chatellenie d’Auberoche aux gages d cent livres pour chacun an. Aux etats desquels gages il n’avoit pas eté payé de 3 ans [---ment][6] quelques poursuites qu’il en eut fait par luy ordonné par sa majesté qu’il sera verifié sur ce que concerne [------][7] etc. Verifié à Nerac XVI avril 1594[8].

_________________________________

Lettres de Jean, vidame d’Amiens, adressées au sénéchal de Périgord et de Quercy, par lesquelles il lui mande de maintenir Renaud de Pons sgr de Bergerac dans la possession de la terre de Bayanes, qui avoit été donnée autrefois par le roi d’Angleterre à feur Marguerite de Turenne, dame de Bergerac. (1303)

Référence non connue aux AD 64.

[9]Noverint universi quod, anno Domini 1303, ego Helias de la Faya canonicus ecclesiae Sancti Frontonis Petragor. recepi quasdam patentes litteras sigilli nobili et prudent. viri domini Johannis de Arrablayo militis dicti domini regis, senescalli ejusdem petrag. et caturcens. sigillatas tenor quarum … Johannes de Arrablayo miles domini nostri Franciae regis illustris senescallusque ejusdem petrag. et caturcens., discreto viro magistro Heliae de la Faya[10] dicti domini regis clerico, salutem et sinceram dilectionem. Patentes litteras viri magnifici domini videdomini ambianensis nos recepisse noveritis in haec verba : Johannes vicedominus ambaniensis dominus de Puecomo[11] ilustrissimi principis domini regis Franciae miles ad partes occitanas et ducatus Aquitaniae pro refformatione patriae, auctoritate regia destinatus nobili viro senescallo petragoricensi et caturcensi vel ejus locum tenenti et omnibus

p. 3

aliis justitiariis dicti domini regis in dicta senescallia constitutis, salutem et dilectionem, mandamus quathenus nobilem virum Reginaldum de Ponte dominum Brageraci in possessione terrae de Banezio quae olim data et concessa fuit nobili dominae Margaritae quondam dominae dicti loci de Brageriaco per illustrem principem Angliae regem, secundum quod in litteris ejusdem regis vidimus contineri manuteneatis et debite deffendatis ac contenta in dictis litteris executioni de mandatis non obstante manus regiae appositionem per magistrum Johannem Aucanu factam quam ex nunc amovemus … datum apus Altum Villare die sabbati post festum assumptionis beatae Mariae virginis anno Domini 1303. Reddite litteras latius. Ensuite vient l’acte par lequel Helias de la Faya, met en possession le dit Reginaldus de Pons, le dit Helias etant : apud cappellam de Montibus (sive Mons) dependant de cette terre de Banezio, ou mieux Bayanerie, ce qu’il fait en plusieurs endroits dependant de cette terre … et cum facerem transitum per locum vocatum Monsac inveni ibidem Heliam Urdinala baiulum Belli Montis pro dicto domino rege et Raymundum Durandi et Vitalem de Gramensac consules Belli Montis cum quibusdem aliis quibus intimavi … litteras etc. supra etc.

_________________________________

Procès entre le cardinal d’Albret, et le roi de Navarre, sur le différend mû entre eux, pour cause de la succession de Françoise de Bretagne, comtesse de Périgord etc., leur mère. Les parties firent un compromis, le 30 mars 1514 avant Pâques (1514 v. st.)

Référence non connue aux AD 64.

[12]Proces entre le cardinal d’Albret demandeur et le roy de Navarre deffendeur sur le different meu entre eux pour cause de la succession de feue tres haute … madame Françoise de Bretagne leur mere en son vivant comtesse de Penthievre et Perigord, vicomtesse de Limoges et dame d’Avesnes, et des successions de feus messires Gabriel et Pierre d’Albret leurs freres decedés, duquel feu monsieur Gabriel, le dit cardinal se dit etre heritier, par testament ou donation, et le dit roy de Navarre dit qu’il est heritier universel de la dite dame et à cause de ce pend proces en la court de parlement de Bourdeaux, … les parties, de leur bon gré etc. … s’en sont soubmises au dit et ordonnance de mr leur pere veus leurs droits qu’ils produiront devers luy dedans la my août prochain … sous peine de compromis passé devant le sr d’Allaigre garde de la prevosté de Paris. Est de l’an 1514 le vendredi 30 et penultieme de mars avant Pasques.

_________________________________

Sentence rendue par Alain d’Albret, sur le différend élevé entre ses enfants, qui l’avaient choisi pour arbitre. Il adjuge au cardinal d’Albret la terre de Montignac et de Moruscles etc. (1514)

Référence non connue aux AD 64.

Dans une sentence d’Alain d’Albret comte de Dreux, Armagnac, Fesensac, de Gaure de Perigord et de Castres, vicomte de Tartas et de Limoges et sgr d’Avesnes, arbitre elu par ses enfants supra, renvoyé à une plus ample information et ajout., et pour ce que par le testament (du 1. decembre 1491) de nostre dite feu compagne dame Françoise de Bretagne leur mere en son vivant comme dit est comtesse de Perigord, vicomtesse de Limoges et dame d’Avesnes, l’usurfruit des dits comtés, vicomté et seigneurie nous ait eté laissé … par disposition de droit, icelluy usurfruit [-----]

p. 4

[-tration][13] nous appartient de notre auctorité paternelle pour mieux toujours entretenir nos dits enfans [-----cation][14] … avons adjugé et adjugeons à notre dit fils le cardinal par maniere de provision la chatellenie place, terre et seigneurie de Montignac-le-Comte assise en la dite comté de Perigord et la terre et chatellenie et seigneurie de Moruscles assise en la dite vicomté de Lymoges avec leurs appartenances et faculté de recouvrer ce que aura esté aliené des dites deux chatellenies, terres et seigneuries en payant par luy les deniers des alienations et venditions qui en ont été faites et portant les charges et ypotheques qui sont en icelles, pour en jouir soubs notre main comme pere administrateur legitime et usufructuaire par provision jusqu’à ce que autrement par nous en soit ordonnéet sauf à nous et à notre dit fils le roy de Navarre l’autorité et preheminence de la dignité de comte touchant le dit Montignac et de la vicomté touchant le dit Moruscles ressort et hommages et à nous aussi l’institution des offices et destitution d’iceux notre vie durant, le tout sans prejudice du droit des parties. Le cardinal ayant ratifié cette sentence contre laquelle le roy de Navarre signifia qu’il vouloit le pourvoir, Alain d’Albret leur pere declare par une seconde sentence qu’il met le cardinal en possession des choses contenues dans la premiere et cite le roy de Navarre en la personne de son procureur, à comparoir en la ville de Montignac-le-Comte, au XXe novembre 1515. Pour voir proceder au surplus et reste de l’execution d’icelle sentence de la derniere, le procureur du roy de Navarre a appelé … avons refusé la dite appellation … et le cardinal a protesté des peines contenues au compromis etc., de tous dommages etc. … Fait en notre château de Nerac, le mardy VIe novembre 1515. Suivent la signification des pretentions des parties. On ne voit pas la suite de cette affaire dans ce sac.

______________________

Contrat fait entre Amanieu sire d’Albret et ses enfants, par lequel on voit la coutume observée en la maison d’Albret, touchant la succession en faveur du fils aîné (1322 v. st.)

Référence non connue aux AD 64.

[15]Noverint universi quod nobiles viri Bernardus Guitardus, Berardus de Lebreto fratres et filii

p. 5

emancipati nobilis et potentis viri domini Amanevi domini de Lebreto suis spontaneis etc. … asseruerunt et confessi fuerunt et … affirmaverunt de jure et portionibus quas ipsi et quilibet ipsorum tam de jure quam etc., secundum usus, consuetudines et statuta basadesii, aquensii, burdigalesii, marciani, et sanctonensii et aliarum partium in quibus dictus dominus Amanevus terram et bona habebat et possidebat post mortem ipsius domini Amanevi in ejusdem hereditate et bonis habere poterant et debebant certificati ad plenum attento quod prout ab antiquis perceperunt domus de Lebreto cujus filii existunt antiquissime per unius heredis existentiam in sui soliditate permansit et quod divisio et partialitas bonorum et haereditatis paternae nomen et soliditatem posset conscendere, et adnichilare, ea propter dicto Amanevo eorum patri ibidem praesenti pro se et suis [--------][16] etc. dederunt et concesserunt ipsi etc., potestatem et liberam facultatem testandi et codicillandi et per modum testamenti vel alterius ordinationis de boni suis disponendi et ordinandi, relinquendo eisdem et cuilibet ipsorum modicum vel nichil, de bonis suis mobilibus vel immobilibus vel redditibus suis pro pro suae liber. voluntatis promittentes etc. Actum fuit hoc apud castrum CastrumGelosium die quinta introitus mensis martii, anno Domini M° CCC° XX secundo, testibus etc., regnante Eddwardo rege Angliae, duce Aquitaniae, W. vasatens. episcopo.

______________________

Testament de Mathe d’Albret dame de Bergerac, Gensac, Castelmoron, Montignac, Montcucq, etc., femme de Renaud de Pons (1338)

In dossier E 30 aux AD 64.

Testamentum dominae Mathae de Lebreto dominae Brageriaci condomina

[17]Pateat universis etc. … quod nobilis et potens domina, domina Matha de Lebreto castrorum de Genssaco, de Castro Maurone vasatens. et de Montinhaco petragoric. et sarlatens. et de Mont. Cuco sarlatensis domina in castro de Milhano vasatens diocesis personaliter constituta etc. … suum condidit testamentum … postquam ab hinc migraverit sui corporis sepulturam elegit cum habitu beati Francisci in ecclesia ante altare beatae Mariae de Huzesta ad hoc speciali devotione inducta, qu’on achette à sa sepulture : IIIIor panni auri et IIIIor quintallos cerae. Item legavit ad honorem beatae Mariae thesaur. dictae ecclesiae beatae Mariae de Huzesta quasdam suas nobiles tabulas argenti et quandam veram crucem quae dixit se habere apud Genssacum. Son mari etoit Reginaldus dominus Brageriaci, après plusieurs (dons)

p. 6

à plusieurs monastères. Item voluit quod per heredem suum solvantur et distribuantur dotibus pro pauperibus puellis bene miseris maritandis mille libras monetae tur. Item legavit jure legati honorabili et dilectae suae … dominae de Arrrmanhaco sorori suae suam coronam auri, et de duobus lampidibus preciosis vocatis meraudis quos habere se dixit legavit unum videlicet meliorem et nobiliorem dictae dominae Mathae, et alterum legavit dominae Catherinae de Noalhano … Acta in castro de Milhani anno Incarnationis Domini 1338, penultima die mensis augusti, indictione sexta, etc.

______________________

« Extrait d’un acte pour servir à la chronologie » (1306)

[18]Notum sit, que en l’an de nostre senh. Diu Jhesu Crist M° CCC° VI°, lo seizen dia de l’eissiment de mars, en presence etc., Willelmo episcopo vasatens.

______________________

« Extrait d’un acte pour servir à la chronologie » (1303)

[19]Notum sit, que en l’an de nostre senh. Jhesu Crist mill. CCC° III°, lo VII die en l’entrant del mees de 9ier, en presence, etc. regnante Philippo illustrissimo rege Franc., et Edduardo rege Angliae, duce Aquitaniae, Guillelmo episcopo vasatens.

______________________

Hommage rendu au roi de Navarre, entre les mains de Jacques Dupré, sgr de la Mabilieres, par François de Toucheboeuf, commandeur de Condat (1543).

Référence non connue aux AD 64.

Hommage rendu au roi de Navarre entre les mains de Jacques du Pré escuyer, sgr de la Mabilhieres, commissaire dudit sgr pour le fait des hommages deus pour raison de la comté de Perigord … par frere François de Toucheboeuf chevalier de St Jean de Jerusalem commandeur de la commanderie de Condat et de ses membres, etc., pour la parroisse de Sargeat membre dependant de sa commanderie de Condat, … 23 mai 1543. Au chateau de Clermont, parroisse de [----][20] en Quercy.

______________________

 « Extrait d’un acte pour servir à la chronologie » (1303)

[21]Bernard, eveque de Condom ultima die mensis martii anno Domini 1380, regnante Carolo, Franc. rege.

______________________

Extrait de certaines lettres, sur le fait de la comté de Perigord.

Lettres par lesquelles le roi Philippe de Valois confirme les lettres de Jean son fils et son lieutenant par lesquelles ce dernier donne au comte de Périgord, en payement de 12000 livres qui lui étoient dues le commun de Bourdeille, Celles, Bertric, etc. (1346)

Référence non connue aux AD 64.

[22]1° Lettres du roi Philippe confirmant certaines lettres de son fils Jean premier né et lieutenant duc de Normandie et de Guienne comte de etc. … par lesquelles bailloit au comte de Perigord en payement de XII mil livres qui luy etoient deues par certain apointement fait avec luy pour les gages de 200 homes d’armes et de 400 sergens qu’il avoit tenus à ses depens en la frontiere des ennemis, c’est à scavoir le commun de la chatellenie de Bordeilhe, dudit comté et de la jurisdiction des lieux et parroisses de Celle, Bertrix, de Verteilhac, de Chassagnes, de St Privat, du Puycorbier et les ventes realles qui sont en pariage avec le chapitre St Front et en outre les communs dus es bourgs de Marsannes, de Breuilh, de l’Esgliseneuve d’Uchel, de Seuillac, de St Pierre Lasnes, de Arsac, de [Colho--mpnes][23] de Marsac, de Roffinhac, avec la jurisdiction dudit commun

p. 7

appartenant à heritage perpetuel, fait au mois de novembre, à Paris, 1346.

______________________

Lettres du roi Charles V, par lesquelles il confirme les dons que le roi son père et ses prédécesseurs avaient fait au comte de Périgord (1369).

(voir aussi tome 10, recueil n° 7 p. 73)

[24]Autres lettres de Charles qui confirment les dons que le roy son pere et ses predecesseurs avoient faits au comte de Perigord de plusieurs villes, chateaux, chatellenies, communs, hommages fiefs, arriere fiefs, seigneuries, noblesses et autres droits, profits, etc. Donné à St Germain en Laye, au mois de mars (ou may) 1369.

______________________

Lettres par lesquelles le roi Jean donne au comte de Périgord l’hommage des terres que l’archevêque de Bordeaux a dans les diocèses de Périgueux et de Sarlat, et les hommages de la Tour Blanche, de l’évêque de Sarlat, des abbés de St Amand, Châtres, Terrasson, etc. (1356)

In dossier E 873 aux AD 64.

Lettres du roi Jean qui donne au comte de Perigord Roger Bernard, les hommages qui lui etoient deus … c’est à sçavoir l’hommage de l’archeveque de Bordeaux pour les terres, lieux, villes et chateaux et leurs appartenances au diocese de Perigueux et de Sarlat. Item l’hommage de l’eveque de Sarlat, item l’hommage de la Tourblanche, … de l’abbé de St Amand, de l’abbé de la Chastres, de l’abbé de Terrasson, l’hommage des chateaux d’Autafort et de Tenon, et le premier ressort des terres, lieux, villes et appartenances au dit archeveque de Bordeaux et des autres ci-dessus nommés … de la terre et chatellenie du sr de Beynac, du château et chatellenie de Castelneuf de Berbiguieres, de la terre et lieux d’Archambaud sr de Bourdeille, le ressort de la ville de St Astier et de son honneur (ceci est noté en marge d’une ecriture recente), le ressort du chatel et chatellenie de Montagrier, les ressorts de la ville de Brantosme et de son honneur, de tout le Mont de Domme, l’hommage de Ytier de St Astier, le ressort du lieu et de l’honneur de Lisle, le ressort de toute la terre du prieur de Sorzac, le ressort de toute le terre de messire Pons de Beynac sgr de Commarque en la seneschaussée de Perigord et de Carcy, et le serment de feaulté … deux pour ses sudits etc.

Lettres dudict Jean par lesquelles il donne à Roger-Bernard comte de Perigort pour les agreables services qu’il luy avoit fait et faisoit tous les jours, et pour les grandes pertes qu’il avoit heues des ennemis par demolition de ses places, et autrement à cause des guerres, la ville, chatel et chatelenie du Mont de Domme, ez seneschaussées de Perigort et Quercy, la ville, chatel et chatellenie de la Tour Blanche, et tout ce qu’il luy appartenoit  avec toutes leurs maisons, forteresses, terres, prés, vignes, fors, molins etc., etc. Donné devant Breteuilh l’an de grace 1356 (Ici Leydet a écrit 1366. Nous avons rectifié, en nous alignant sur la table des matières), au mois d’août.

______________________

Lettres contenant sentence définitive donnée par le sénéchal de Périgord, pour faire payer au comte de Périgord le droit de commun que le roi lui avait donnée. [25]

Référence non connue aux AD 64.

[26]Lettres contenant sentence définitive donnée par le seneschal de Perigord (à Perigueux l’an 13XIII), par commission royale, de la Xe partie de tout le commun du païs de Perigord que le roy avoit donné au comte de Perigord dont en y avoit aucuns au dit païs qui en estoient refusans[27] et contredisans, et mesmement ceux de Limeuilh et Chastelneuf furent contraints à payer au dit [comte][28] la Xe partie.

______________________

p. 8

Lettres par lesquelles Archambaud comte de Périgord et le chapitre de St Front donnent conjointement à Me Guillaume de la Brugière la grefferie de tout le pariage (1368).

Référence non connue aux AD 64.

Lettre faisant mention comment noble et excellent prince Archambaud comte de Perigort et le chapitre de St Front de Perigueux conjointement donnerent à Me Guillaume de la Brugiere … la grefferie de tout le pariage. Daté du jeudi d’avant la Penthecoste 1368.

______________________

Lettres par lesquelles Jean, fils aîné du roi de France donne au comte de Périgord, le droit d’avoir un juge d’appeaux dans toutes ses terres (1342).

Référence non connue aux AD 64.

Lettres comment Jean fils ainé du roy de France donna au comte de Perigort en recompensation de certain eschange qu’il avoit fait avec le roy son pere de la ville de Bergerac, et autres choses, qu’il eut juge d’appeaux en toutes ses terres ou dit pays es toutes causes civiles et criminelles et fut fait en Avignon, present le duc de Bourgonhe et autres, l’an 1343.

______________________

Don fait au comte de Périgord par Jean fils du roi de France du château de Montancès (1344)

In dossier E 771 aux AD 64.

(N. B. : voir aussi SVP Leydet, Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 2 pp. 77-79).

[29]Lettres de Jean fils du roy (que le roy Philippe confirma), par lesquelles il donna au comte de Perigord le chatel et chatellenie de Montancois avec ses appartenances mouvant du fief du dit comte en recompensation des grands services etc. Lequel avoit delivré des mains des ennemis les Anglois, à grand frais et despens. Fait à Paris l’an 1344.

______________________

Vidimus d’un accord, ou composition faite entre Archambaud comte de Périgord, et les consuls et communauté de la ville du Puy-St-Front de Périgueux, et de la Cité, au sujet de la justice du Puy-St-Front infra muros (1332)

Référence non connue aux AD 64.

[30]Vidimus de certaine compositionis factae inter Archambaldum olim comitem petrag., consules et communitatem villae Podii Sti Frontonis et civitatem Petragor., de jurisdictione et justitia villae praedictae Podii Sti Frontonis infra muros ipsius villae in casibus homicidii, raptus mulierum, adulterii, furtis commissi extra dictam villam infra terminos dictae villae, die data dieci mercurii ante festum beati Lucae evangel., anno Domini 1332.

______________________

Procès entre le comte de Périgord et le procureur du roi, sur la connaissance des causes en 1er appel, du vicomté de Fronsac (1321).

Référence non connue aux AD 64.

Processus continens debatum inter comitem petrag. et procuratorem regium super cognitionem causarum appellationum primarum vicecomitatus Fronciaci, de quo processu fuit sententia lata per locum tenent. senescalli petrag., ad utilitatem dicti comitis. Actum anno 1321.

Item fuerunt insertae in dicto processu plures litterae homagiorum dominorum de Fronsac movent. de feodo dicti comitis.

______________________

Quittance donnée au comte de Périgord par Eblon de St Astier et Marguerite de Talleyrand, pour un droit de péage dans le bourg de St Aquilin, donné en dot à cette dernière par Archambaud II, son père (1269)

(voir aussi Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 4 p. 18)

Litterae dominae Margaritae uxoris Ebulonis de Sancto Asterio domino de Monte Incizo, dictus Ebulo quittavit domino comiti petrag. pedagium quod dictus comes habebat in in burgo Sancti Aguilhem castellaniae seu honoris Sancti Asterii, anno Domini 1269, quod pedagium dicti conjuges dicebant alias datum fuisse per dictum comitem causa matrimonii.

______________________

p. 9

Hommage rendu au comte de Périgord par Olivier Begon, damoiseau de Ribérac (1287)

In dossier E 769 aux AD 64.

Hommage de Oliverius Begonis domicellus de Ribeyraco au comte de Perigord … et debet pro praemissis unum nisum sive esparvier de acaptamento.

______________________

Demande faite au comte de Périgord, de rendre hommage au roi d’Angleterre et sentence prononcée à ce sujet (1287)

Référence non connue aux AD 64.

[31]Littera sigillata signo archiepiscopi burdigal. et thesauris regis Angliae, de data anni Domini 1287, continens qualiter quidam episcopus et praedictus thesaurius pro dicto rege Angliae requirebant comitem petragoricensem ut facerit homagium et illud quod facere debebat dicto regi Angliae et specialiter quod recognoscerit tenere in feodum a dicto rege duce Aquitaniae castrum et castellaniam de Vernhio, item castrum et castellaniam de Rossellis, item castrum et castellaniam de Rilhaco, item villam seu burgum de Sti Michaelis cum pertinentiis earum petrag. dioces. quae alias recepit a domino nostro rege, et fecit homagium pro eisdem, item quod specificet et declaret quod deveria debet facere dicto domino nostro regi pro locis praedictis … Item quod inquiratur si plura alia debeat tenere a domino rege praedicto, et si inveniat quod plura alia debeat tenere, quod faciat homagia et deveria quae debebit pro eisdem. Item, quod recognoscat per juramentum circa quorum ratione obediat domino regi praedicto post primam pacem Parisiis juratam inter reges, vel quod inquirat si ratione locorum quod illorum de quibus confitebitur obedivit domino regi praedicto post pacem praedictam obedivit et quod obediat prout alias obedivit pro praemissis. Item quod ipse dicat per salvamentum si ipse in propria persona obedivit domino regi praedicto vel gentibus suis post pacem praedictam jus coram eis faciendo seu etiam recipiendo, vel alias si ipse diffiteatur quod in propria persona [no----.][32] quod inquiratur ut prius. [33]Item pronuntiamus quod coram senescallo domini regis praedicti praestit sacramentum pacis, cum super hoc fuerit summatus. Item pronuntiamus quod dictus comes promittet et juret levare commune in locis terrarum et districtuum suorum ubi dominus rex debet vel consuevit levare. Item quod non procuret nec substineat quod ratione locorum in quibus non solverint aliquando ... ad loca praedicta eximentur a solutione communis nisi illi qui in locis ubi non solvit continue faciunt residentiam personalem. Item quod in locis ubi dominus rex praedictus non percipiat sive levet commune si ratione illius communis quod ibi levari debet, solvat comes praedictus domino regi praedicto et heredibus suis annualiter sex libras quas reliquerat

p. 10

de Xa parte communis quam ipse comes percipit in communi petragiricensi. Item quod non impediat rescercam fieri per gentes domini regis praedicti in terra sua, contra omnes qui dicuntur nullathenus solvisse vel non ad plenum solvisse. Item, quod idem comes non portet arma[34] nisi prout ministri domini regis Franciae sibi et suis non permittant in diocesi petragoricensi et in terra quam tenet a rege Franciae. Item quod idem comes permittat inquiri personas etc. … in castris, etc. Item inquirat de obediendo ressorto et executioni … [35]Item de novis assisiis quias idem comes tenere nitet in castellania Sancti Asterii et altam justitiam quam ibidem nitit exercere et factis nobis relationibus super inquestam praedictam retinemus nobis potestatem expresse ordinandi super ipsa et alias arbitrandi semel, vel pluries pro ut nobis videbitur expedire … Datum Burdigalae ut superius[36], et ego comes petragor. praedictus, salvis et retentis homagia fidelitate et dominio domini regis Franciae a me prestitis, expresse emologo arbitrium sub praedict. data ut supra.

______________________

Etablissement de la fête de St Cybar, dans l’église St Front par le chapitre de cette église, en reconnaissance de certaines donations que le comte Archambaud III lui avoit faites (1273).

(Voir aussi Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 4, p. 9)

Litterae continentes : Nos capitulum ecclesiae ecclesiae Sancti Frontonis Petrag. Notum facimus universis quod cum carissimius amicus noster nobilis vir Archambaldus comes petrag. nobis et ipsi ecclesiae liberaliter ad praeces nostras maynamenta heredes seu habitatores seu tenentiarios terrarum nostrarum de Podio de La Raynia, de la Folcaudia, de la Beyneschia sita in parrochia beatae Mariae de Vernhio ab omnibus talliis, quaestis, extorcionibus, manoperis, angariis et omni genere deverii et servitutis pro se et suis solverit in perpetuum et quittaverit necnon quiquid juris et deverii cujuscumque habebat in maynamentis terris hominibus nostris seu habitatoribus de la Pregeyra sitis in parrochia de Bolazac[37] nobis et ipsi ecclesiae dederit et in perpetuum et quittaverit nos liberalitatem et gratiam hujusmodi attendentes in recompensationem praemissorum ad honorem beati Eparchii[38] de quo idem comes habet fiduciam plenorem, solemne festum cum honore decenti pro ipso comite et progenitoribus suis kalendis julii celebrare promittimus annuatim ad quod faciendum XXV solidos renduales specialiter assignamus ad quos solvendos ad hoc nos et ipsam ecclesiam obligamus, in cujus rei testimonium etc. Datum V. idus junii, anno Domini 1273.

______________________

p. 11

[39]Burgus Sancti Ylarii prope Petragoras.

Donation du château de Maurens, faite par le roi à Pierre de Pomiers (1338).

Voir dossier E 768 aux AD 64.

Pierre de Pomeriis, condominus de Pomeriis et Fuyaco, ayant representé à Philippe roi de France que le connetable de France … olim in praesenti guerrae Vasconiae causa domini regis exercente obsidio per ipsum constabular. posito coram dicto loco de Pomeriis propter rebellionem domini Joannis Poncii de Pomeriis militis tunc condomini dicti loci rebellis dicto domino  regi licet Petrus praedictus esset et diu fuisset minime de obedien. domini Franciae regis, propter quas dictus Petrus in dicto castro etc., Pomeriis et de Fuyraco habebat et ad hoc dictum castrum habere poset et reducere ad obedientiam dicti domini regis contulerit Guilheto Poncii de Pomeriis filio dicti militis et Marquesiae ejus matri et Theobaldo de Gensaco ad finem ut nequitiam suae rebellionis corrigeret postquam dicto Petro exeunte de dicto loco expoliato idemque recursum habuerit ad dictum dominum regem Franciae etc. Le roy donne en dedommagement au dit Pierre, castrum de Mourento prope Bergerac. cum suis jurisdictione, mixto et mero imperio etc. Datum Marmandae anno Domini 1338, mense januar.

______________________

Donation de la terre de Maurens faite par Pierre de Pomiers, à Roger-Bernard, comte de Périgord (1342).

(original in dossier E 768 aux AD 64).

Ce Pierre de Pomiers fait don de cette terre à Roger Bernard comte de Perigord … Acta fuerunt haec in domo Fratrum Minorum Petrag. in crastinum festi Annunciationis beatae Mariae virginis, anno Domini 1342 ante Pasch.

______________________

Lettres du roi Philippe Le Bel, par lesquelles il unit à la sénéchaussée de Périgord, le château de Puynormand, et la bastide de Lopchac, dependans auparavant de la sénéchaussée de Gascogne (1301)

In dossier E 842 aux AD 64.

[40] Littera Philippi regis, de anno 1301 mense novembri qualiter idem rex concedit comiti petrag. quod castrum Podii Normani et bastida de Lopchac essent in antea senescalliae petragoricensi quam visessent de senescallia Vasconiae

______________________

Hommage de la Tourblanche rendu au comte de Périgord, par Arnaud de Bourdeille (1462).

Référence non connue aux AD 64.

Tenor cujusdem homagii quod tenetur facere dominus de Turre Alba domino comiti, quod homagium dominus Arnaldus de Burdelia, dominu dicti loci de Turre Alba et de Burdelia pro sua parte praedict. coram dominis tutoribus die 4a augusti anno Domini 1462 (M CCCC LXII). Quod recuperavit.

______________________

Hommage rendu au comte de Périgord (Hélie VIII) par Robert de la Tour, donzel, seigneur de la Tour-Blanche (1299)

Référence non connue aux AD 64.

Helias Talayrandi comes petragoricensis et vicecomes Leomaniae et Altivillaris universis praesentes litteras inspecturis, salutem et pacem. Noveritis quod nos praedictus comes spontaneus et in nullo deceptus recognoscimus et in in veritate tenore praesentium litter. public. confitemur quod Robbertus de Turre donzellus et dominus de Turre Alba, tenet a nobis sub uno homagio pleno in feodis res quae inferius continentur, scilicet mansum dictum de Cheyros, mansum vocatum de Mongarvier, bordariam … de Laspinassa, sitam in parrochia Ecclesiae de Costuris … etc. Datum die mercurii in festo apostol. Symon et Jud., anno Domini 1299 (M° CC° nonagesimo nono).

______________________

[41]Sequitur tenor cujusdam ulterius litterae praed. per dominum de Burdelia petent. virtute ejusdem jurisdictionem in omnibus feodis suis.

______________________

Vidimus d’une charte d’Archambaud II comte de Périgord, en faveur de la maison de Périgueux (1226)

(Voir dossier E 822 aux AD 64, et aussi Leydet, Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 1, p. 21).

Helias Talayrandi comes petragoricensis vicecomes Leomaniae et Altivillaris

p. 12

universis et singulis presentes litteras visis et audituris salutem et fidem. present. ibid. adhib. Nover. nos tenuisse et diligenter inspexisse quasdam litteras sigillo majori vero et integro inclitae record. domini Archambaldi comitis petrag. quondam generis nostri sigillatas, non viciatas, non cancellatas nec in aliqua parte corruptas quarum tenor de verbo ad verbum sequitur :

Archambaldus comes petrag. dilecto et fideli suo Petro de Petragoris donzello civitatis Petragoric. salutem et pacem in Domino sempiternam. De fidelitate tua ac etiam diligentia quas tu et antecessores tui nobis et nostris antecessoribus hactenus impedisti et impendere (mot manquant – Cl. R.) quam plurimum confidentes tibi pro te et suis stipulanti ex mera libertate pro nobis damus et concedimus ad perpet. omnem jurisdictionem altam et bassam, per totam terram tuam et feoda tua et retrofeoda et in honores tuos quas quidem jurisdictionem terram, feuda et retrofeuda tu habes et habere et tenere debes a nobis et nostris et volumus et concedimus tibi , pro te et tuis, quod in futurum tu et tui jurisdictionem praedictam plene exerceas ea uteris locis et temporibus oportunis quandocumque et quotiescumque locus emercerit seu evenerit forefacti et pro nobis et nostris tibi pro te et tui stipulanti concedimus supradicta cum testimonio praesentium litterarum omni [-----][42] appellatione in praemissis nobis et nostris in omnibus etc., anno Domini 1226. Helies Talayrand confirme la dite concession, die jovis in festo beati Georgii anno Domini 1293. Et en 1295, par le meme, Helias Talayrandi apud Petrag. die jovis post dominicam quam cantatur Lectare Jerhusalem, anno 1295.

__________________________

[43]Rolle des châtellenies du Perigord et le nombre de paroisses et de feux contenus dans chacune de ces châtellenies (1364).

Référence non connue aux AD 64.

[44]Tempore principis Aquitaniae, anno Domini millesimo trecentesimo LXIIII.

Secuntur extractus papyri regis villae Petragor. castellaniarum et aliorum locorum et terrarum patriae et senescalliae petragor. et etiam focorum parrochiarum earumdem.

-          Et primo Castellania de Petragori cum villa et civitate. Sunt XIX parrochiae in quibus erant mille VIIIc LXVII foc. III quart.

-          Castellania d’Ans : XVI parrochiae VIc XXXVI foc.

-          Castellania d’Alba Rupe XV parrochiae XIc XX foc.

-          Castellania de Agonaco : 12 parr. XIc III foc.

-          Castellania de Granholio : IX parroch. VIIc XLIII foc. III quart.

-          Castellania de Monclarentio : X parroch. Vc II foc. III quart.

-          Castellania de Belli Regardi : III parroch. VIIIxx IX foc.

-          Castellania de Brantholmio : II parroch. 1217 foc. I quart.

-          Castellania de Marolhio : XI parroch. Vc LXVII foc. III q.

p. 13

-          Castellania de Borsaco : 12 parr. 378 foc.

-          Castellana de Bernarderiis : 4 parroch. VIIIxx foc.

-          Castellania de Nontronyo : 40 parroch.

-          Castellania de Bruzaco : 12 parroch. 686 foc. quart.

-          Castellania de Exidolio cum Tyberio : XXVI parroch. 1712 foc.

-          Castellania de Altoforti : VIII parroch. 420 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Montanhaco : XIII parroch. 1471 foc. 1 quart.

-          Castellania de Burdelhia : XIIII parroch. 817 foc.

-          Castellania de Vernhio : 8 parr. 529 foc. 1 q.

-          Castellania de Villa Franches sarlatensis : 6 parroch. 258 foc. 1 quart.

-          Castellania de Rossilha : 6 parroch. 213 foc. 1 quart.

-          Castellania de Judia 7 parroch. 234 foc.

-          Castellania de Cauza : II parroch. 78 foc.

-          Castellania de Bello Videre : 14 parroch. 748 foc.

-          Castellania de Berbegueriis : 6 parroch. 220 foc.

-          [45] Castellania de Castro Novo : 7 parroch. 224 foc.

-          Castellania de Comarcho : 3 parroch. 300 foc. 1 quart.

-          Castellania de Montis Domae : 12 parroch. 689 foc.

-          Castellania de Biguarupe : 5 parroch. 242 foc.

-          Castellania de Montis Fortis et de Ailhaco : 6 parr. 268 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Larche : X parr. 474 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Rupis Pine : VI parroch. VIIIxx VI foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Beynaco : IX parroch. 627 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Badafollo : 3 parroch. VIxx III foc. 1 q.

-          Castellania de Exigaco :VII parroch. 242 foc. 3 q.

-          Castellania de Rilhaco : 2 parroch. 84 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Montis Agrerii : 3 parroch. 294 foc.

-          Castellania de Sancti Amandi prope Montinhacum : 3 parroch. VIxx IX foc. III q.

-          Castellania de Limolhio : XVI parroch. XIIIc LIII foc.

-          Castellania de Ribeyraco : 16 parroch. 860 foc. 3 q.

-          Castellania de Podii Guillermi : 4 parroch. 146 foc. 3 q.

-          Castellania de Gorsonio : V parroch. 269 foc. 1 q.

-          Castellania de Villefrancha de Lopchaco : 2 parroch. 198 foc.

-          Castellania de Muschydano :IX parroch. 700 foc. 3 q.

-          Castellania de Montis Pavonis de Podio Caslucii : 18 parr. 879 foc. 3 q.

-          Castellania de Brageyraco : 34 parr. 2287 foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Montis Acuti (en blanc).

-          Castellania de Montis Ravelli : 19 parr. XIc LVIII foc. 3 (quart.)

-          Castellania de Flexu : III parr. 243 foc.

p. 14

-          Castellania de Sancti Frontonis prope Muchydanum : 2 parroch. 77 foc.

-          Castellania de Capdolhio : 3 parr. VIJxx V foc. 1 q.

-          [46] Terra parriagii comitis et capituli Sancti Frontonis Petragor. 12 parroch. 561 foc.

-          Castellania de Milhaco et de Bardia : 4 parroch. 162 foc.

-          Castellania de Aymeto : VII parroch., 389 foc.

-          Castellania Belli Montis : VII parroch., 377 foc.

-          Castellania Montis-Ferrandi : 5 parroch., 86 foc.

-          Castellania Montis-Regalis, parroch. Novae de Eyraudo, 25 foc.

-          Castellania de Estissaco, 3 parroch., 73 foc.

-          Parrochiae qui sunt extra castellanias : 27 parroch., 2057 foc. 3 q.

-          Villa Sarlati et quaedam alia particularia loca diocesis petragoricensis et sarlatensis XXI parroch.

Summa totalis focorum XXXVm IXc XXXVII foc.

Vm IXc IIIIxx IX tt. torn. guyan.

Sequitur numerus parrochiarum et focorum earumdem in castellaniis infrascriptis, prout continetur et extractum fuit a papyro regio de quadam tallia concessa principi Walliae in mense julii, anno Domini m° CCC° LXIIII.

Et primo castellania de Gorsonio

-          parrochia Sancti Geraldi Curvi pro XV foc.

-          parrochia Sancti Martini a Lerm pro 63 foc. 1 q.

-          parrochia de Montezellis pro 43 foc.

-          parrochia Sancti Medardi de Abbatia 118 foc.

-          parrochia de Queyssaco 30 foc.

Castellania de Mussidano

-          parrochia Sancti Medardi cum parte loci de Mussidano IXxx XVII foc.

-          parrochia de Sorzaco pro IXxx XI foc.

-          parrochia de Tres Serors XV foc.

-          parrochia Sancti Georgii cum castro de Mussidan VIxx XIIII foc. 1 quart.

-          parrochia de Bosco Sico pro 12 foc.

-          parrochia de Leschis pro 51 foc.

-          parrochia de Bornhaco pro 21 foc.

-          parrochia Sancti Egidii pro 32 foc.

-          parrochia de Fraxino prope Mussidanum 57 foc.

Summa VIIc foc. et 3 q.

Castellania Sancti Frontonis

-          parrochia Sancti Frontonis pro 32 foc.

-          parrochia Sancti Martini l’Astier : XIV foc.

p. 15

Castellania Montis Pavonis et Podii de Chaslus

-          parrochia Sancti Laurenti de Pradour pro VIIIxx IIII foc.

-          parrochia de Montanhac : LXVIII foc.

-          parrochia de Menesplet : C foc. et dem.

-          parrochia Sancti Antonii de Pizone : LVI foc. des.

-          parrochia de Gueranda : 44 foc.

-          parrochia de Mesnesteyrolz : VIIxx VI foc.

-          parrochia Sancti Salvatoris de Landa : 4 foc.

-          parrochia Sancti Saturnini de Puteo : X foc.

-          parrochia de Bel Poyet : 26 foc.

-          parrochia Sancti Michaelis de Dupla : 32 foc.

-          parrochia Sancti Bartholomei : 17 foc.

-          parrochia d’Eschornhaco : pro 26 focis.

-          parrochia Sancti Bibiani de Dupla : 18 foc.

-          parrochia Sancti Martialis de Gallo Tosto[47] : CXIIII foc.

-          parrochia Sancti Remerii : 56 foc. des.

-          parrochia Hospitalis[48] de Buzes : 20 foc.

-          parrochia de Servenchiis : 12 foc.

-          parrochia de La Vigenna pro 15 focis.

Summa 18 parrochiarum, summa VIIIc LXXIX foc. et des.

Castellania de Ribeyrac

-          parrochia Sancti Martini Picti cum parte loci Ribeyraci pro VIIxx VI foc. 3 q.

-          parrochia Sancti Andreae : 18 foc.

-          parrochia de Festalentz : 23 foc. 3 q.

-          parrochia de Syoraco : 54 foc.

-          parrochia Sancti Vincentii de Galmonstier : 18 foc.

-          parrochia Sancti Sulpicii : 53 foc.

-          parrochia de Allemanis et de Plucha : C foc.

-          parrochia de Combeyrancha : 8 foc.

-          parrochia de Vauxanis : VIIxx IIII foc.

-          parrochia de Faya : 28 foc.

-          parrochia de Caslario : 6 foc.

-          parrochia de Bersaco : 19 foc. 1 q.

-          parrochia de Burgi Nemoris : 32 foc.

-          parrochia de Villatorres : CXIII foc. des.

-          parrochia Sancti Vincentii de Conezac : 23 foc. des.

-          parrochia Sancti Martialis de Drona cum castro et parte loci Ribeyraci : 72 foc.

Summa 859 foc. III q.

Castellania de Rossilha

-          parrochia cum castro de Rossilha pro 27 foc. 1 q.

-          parrochia Sancti Juliani la Crempssas : 24 foc.

-          parrochia de Montanhaco : 64 foc.

p. 16

-          parrochia de Dos Villa : 51 foc.

-          parrochia de Salvitate : 13 foc.

-          parrochia de Belles Mas : 36 foc.

Summa 213 foc. 1 quart.

Castellania de Burdelhia

-          parrochia cum loco de Burdelhia pro C VIIxx XIIII foc.

-          [49] parrochia Sancti Justi : 39 foc.

-          parrochia Sancti Crispini : 94 foc. 3 q.

-          parrochia de Bassaco : 46 foc. 3 q.

-          parrochia de Biras et de Podio Furcarum annex. : CVIII foc.

-          parrochia de Creyssac : 25 foc.

-          parrochia de Felix : pro 29 foc.

-          parrochia de Paussaco : 83 foc.

-          parrochia de Abalelio : L. foc.

-          parrochia Sancti Bibiani de Uscha : 23 foc.

-          parrochia de l’Agulhaco : 74 foc.

-          parrochia Sancti Juliani : 19 foc.

-          parrochia de Bella Aqua : 12 foc.

-          parrochia de Boloneys: 59 foc.

Summa VIIIc XVII foc.

Castellania de Flexu

-          parrochia de Pouchaco pro 39 foc.

-          parrochia et locus de Flexu : IXxx IIII foc.

-          parrochia de Monte Falcone : 20 foc.

Summa 243 foc.

Castellania d’Estissac

-          [50]parrochia d’Estissaco pro 25 foc.

-          parrochia Sancti Johannis d’Estissaco: 39 foc.

-          parrochia Sancti Saturnini pro IX foc.

Summa 73 foc.

Castellania Montis Regalis

-          parrochia Ecclesiae Novae de de Eyraudo : 25 foc.

Castellania de Granholio

-          parrochia de Bruc : VIIIxx XVII foc. dem.

-          parrochia de Borronio : L. foc.

-          parrochia de Novo Vico et de Baleroy. annex. : IXxx XII foc.

-          parrochia de Jaure : 29 foc.

-          parrochia de Sancto Paulo de Serra : 31 foc. dem.

-          parrochia de Grunh : 36 foc. 3 q.

-          parrochia de Mauzac : 77 foc.

-          parrochia Sancti Leonis : 68 foc.

-          parrochia de Villamblart : 83 foc.

Summa VIIc XLIII foc. III q.

p. 17

[51] Castellania Sancti Asterii [52]

-          locus cum parrochia Sancti Asterii : VIIIxx foc.

-          parrochia de Duzillaco : 52 foc.

-          parrochia de Beurona : 49 foc.

-          parrochia Sancti Stephani: 14 foc.

-          parrochia Sanctae Mariae de Perducio : 95 foc. III q.

-          parrochia Sancti Apri de Perducio : 56 foc.

-          parrochia de Lagulhaco et d’Anessa : 59 foc.

-          parrochia de Dopchaco : 19 foc.

-          parrochia de Segonzaco : 16 foc.

-          parrochia de Chanteyraco : 71 foc.

-          parrochia Sancti Aquilini : 82 foc.

-          parrochia Sancti Germani : 47 foc.

-          parrochia Sancti Pardulphi de Drona : 36 foc.

-          parrochia de Cantagallina : 28 foc.

-          parrochia de Montrenc : 46 foc.

-          parrochia de Mensinhaco : 87 foc.

-          parrochia d’Yssac : 86 foc. 1 q.

-          parrochia d’Astant : 2 foc.

Summa mil VII foc.

Castellania de Vernhio

-          parrochia Sancti Johannis de Vernhio : VIIxx III foc.

-          parrochia Beatae Mariae de Vernhio : LX foc.

-          parrochia Sancti Amandi : 53 foc.

-          parrochia Sancti Michaelis de Villades : 43 foc.

-          parrochia de Sancto Geyraco : 88 foc.

-          parrochia de Veyrinis : 53 foc.

-          parrochia de Silano : 72 foc. dim.

-          parrochia de Castanh Messier : 16 foc. 3 q.

Summa 629 foc. 1 q.

Suivent, dans le cayer, 3 feuillets en blanc, et rien de plus sur les châtellenies

[53]Na : de inquirendo de istis parochiis :

-          Saint Michel d’Esclusa

-          Saint Sicari de Vardie

-          Saint Brici

-          Saint Gui de La Garde

-          Saint Legier

-          Saint Laurent de Verines

-          Saint Sorn de Labayssa

-          de Villades

[54]Aissi sont las forests del comte en la chatelania de Montpaon:

et y o aquellas de say l’Eyla, devers Montpaon :

-          la forest de Baudissenc près de Montpaon.

p. 18

-          la forest de Buzes en la parroisse de Menesplet

-          la forest del Brusset, parroisse de Saint Marsal

Aquellas que sont de la l’Eyla devers Vauclare :

-          la forest de La Barda prez del Pizons

-          la forest de l’Espaut de la dicta Barda

-          la forest de l’Espaut prez de Guyranda

-          la forest de Pujol Blanc

-           la forest de la Landa pres de Marragon.

Summa VIII forests

Item de la forest de Tressesours pres de Las Leschas.

Las doas partidas en la chatellania de Mussida.

_________________________________

Appointement rendu sur un différend qui s’étoit élevé entre le procureur de la comtesse de Penthièvre et de Périgord, d’une part, et Arnaud de Bourdeille, chevalier (1456).

Référence non connue aux AD 64.

Copie de l’apointement fait à Bordeille entre messire de Freissinet etc.

Comme debat soit et ait esté longtemps entre le venerable homme et sgr … procurandant de mademoiselle la comtesse de Penthievre et de Perigord vicomtesse de Limoges … d’Avesnes et de Bourdeilhe en sa partie d’une part rt noble homme messire Arnaud de Bordeilhe chevalier sgr en sa partie de Bordeille, de la Tourblanche et de Brantolme, d’autre part … Le dit procureur disant que le dit chevalier sgr de Bordeilhe tenoit et occupoit à madame damoiselle en la part que luy appartient de la dite chatellenie de Bordeille plusieurs villages, bois, terres et autres choses en grande quantité, et s’en est ensaisiné durant les guerres et en l’absence de madame damoiselle et de ses predecesseurs qui n’avoient pour eux ou château de Bourdeille que le dit chevalier qui en etoit et en est encore leur capitaine et le dit chevalier disoit le contraire, et qu’il ne tient rien en la dite chatellenie en la partie de madame damoiselle … outre que madame damoiselle ou ses officiers qui à present sont  luy detiennent et occupent et s’efforcent de tenir et occuper plusieurs villages, terres et autres choses en la partie qui luy appartient. Promesses mutuelles de s’en rapporter etc. Fait à Bordeille le 7 octobre 1456.

_________________________________

Extrait de lettres concernant l’échange fait en 1301, entre le roi et le comte de Périgord (Hélie VIII) (1305)

Référence non connue aux AD 64.

[55]S’ensuit l’extrait de lettres de Philippe par la grace de Dieu roy de France et Helie comte de Perigord par eschange fait entre le roy et le dit comte, c’est à scavoir des lieux et terres qui s’ensuivent qui etoient et qui appartiennent au dit comte : premierement Puynormand, la bastide de Villefranche de Lopchaco, St Astier, Grengholx, Estissac, Beauregard, Clermont, Lalinda, et Longegau, lesquelles terres assendoient alors à 2081 livres, 8 sols, 3 deniers tournois de annuelle rente et pour ce fut commis au seneschal de Perigord et à messire Girault de Sabonaco docteur ez lois qu’ils assignassent

p. 19

pour les lieux susdits au dit comte de Perigord , en Quercy les lieux que s’ensuivent, c’est à scavoir les revenus et provenus du château et chatellenie de Caussade et ses partenances pour 607 livres 17 sols tournois. Item les revenus … du château et chatellenie de Montalzaco pour 103 # 12 deniers, item et Villefranche pour 150 livres et puis emprès comme pour occasion de ce que dit est , fut menné question entre les dits comte et seneschal sur ce que le dit seneschal disoit le roy etre deçeu en la dite assignation et qu’elle etoit de plus grande valeur, que ce par quoy ils etoient assigné au dit comte icelle plus valeur remeurant sur le dit comte en deduction de ce que le roy lui seroit tenu à recompenser. Outre pour ce que le roy ne baille pas si grand nombre au dit comte commme le dit comte fait au roy, lesquels lieux baillerent et assignerent au dit comte avec toute justice, haute, moyenne et basse, phiefs et reffphiefs, hommes nobles et non nobles, et autres droits quelconques appartenant au roy et ce pour les tenir en foy et hommage du roy, excepté sa souveraineté et ressort … Lesquelles lettres sont données à Lyon, l’an 1305 au mois de novembre.

_________________________________

Lettres par lesquelles le roi Jean donne à Roger-Bernard comte de Périgord l’hommage et ressort de toute la terre et jurisdiction que Renaud de Pons seigneur de Ribérac avoit ès sénéchaussées de Périgord et de Quercy (1356)

Référence non connue aux AD 64.

[56]Lettres du roi Jean par lesquelles il donne à Rogier Bernard comte de Perigord pour les agreables services qu’il luy fesoit, l’hommage et ressort de toute la terre et jurisdiction que messire Regnault sire de Pons, de Ribeyrac et de Montfort de tout ce qu’il tenoit es seneschaussée se Perigord et de Quercy, et la premiere cognoisse, c’est à scavoir  et l’examen et toute decision, confiscation des emendas, finances et sentences quelconques des dites terres, jurisdiction, et des vassaux et revassaux d’icelle, et la connoissance, pugnition tant civiles que criminelles que ez villes et chateaux, lieux et personnes au dit sire de Pons, de ses phiefs, rerephiefs, et de ses cours pouet appartenir, mandant à son seneschal que aucune cause ne cognoissant ne retenir etc. Donné devant Berteuilh, au mois d’aoust 1356.

_________________________________

Hommage d’Arnaud de Beauville seigneur de Limeuil et de Miremont.

Hommage de Arnaud de Bovisvilla sgr de Limeuil et de Miremont au comte de Perigord l’an 1308.

_________________________________

Hommage rendu au sgr de Pons par Grimoard de Limeuil chevalier, pour ce qu’il possédoit dans la châtellenie de Montignac (1258)

In dossier E 770 (ex E 737) aux AD 64.

Autre de Grimoard de Limeuil chevalier pour tout ce qu’il avoit dans la chatellenie de Montinhac, de l’an 1258.

__________________________

p. 20

Donation faite par le roi Jean à Roger-Bernard, comte de Périgord, des châteaux de Limeuil, Miremont et Clarens (1350 v. st.).

(Original in dossier E 737 aux AD 64 – voir aussi Leydet, Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 4, p. 32)

[57]Lettre comme le roy Jean donna à Rogier Bernard comte de Perigord, pour les agreables services etc., les chateaux de Limeuil, de Miremont et de Clarens, toutes les villes, lieux, terres et possessions et biens meubles ou immeubles que Jean de Galhard tenoit en pariage ez diocese de Peigueux et de Sarlat, pour certin crime qu’il avoit commis. Donné à Aigues Mortes, l’an 1350, au mois de janvier.

______________________

Acte par lequel Géraud Flotte, chevalier, sénéchal de Périgord et de Quercy met le comte de Périgord en possession des terres et châteaux que le roi Philippe le Bel lui avoit cédé en échange pour Auvillars et Lomagne (1301)

Référence non connue aux AD 64.

Lettres comment noble home messire Gerauld Flotte chevalier seneschal de Perigord et de Quercy en propre personne par autorité de lettres reaux du roy Philippe, données à St Germain en Laye, l’an 1301, mit en possession etc., noble et puissant sgr messire Helies Taleyrand, comte de Perigord, de la ville et bastide de Lalinda ou dit lieu de Lalinda et de ses appartenances, avec la pechiera jouxte la forme … de la permutation entre le roy et le dit comte … et illec les consuls de la ditte ville pour eux et pour tout le peuple luy obeirent et luy firent serment ainsi qu’il etoit accoutume de faire en tel cas … item le lundi apres suivant se transporterent au château de Gringholx et entra dedans la chapelle dudit lieu de Gringhols, et pareillement l’en mit en possession et deposa le chastelain et autres officiers et le dit comte les y mit en son nom et luy firent serment et l’hommage, messire Armand Taillefer chevalier[58] et Raymond de Clermont donzel, tant pour soy que comme pour Raymond de Jaure son neveu, etc. et plusieurs autres … pour toutes les choses qu’ils tiennent du dit comte ou chatel et chatelenie de Gringhols et luy firent hommage lige et serment de feauté.

Il prend pareillement possession d’Estissac.

Et le vendredy son suivant se pransporterent à Puynorman et pareillement se mit en possession et firent homage Grimoard Estans, et Bernard de Monbadra escuyer, de ce qu’ils tenoient dudit comte.

Et le dit jour se transporterent en la bastide de Loncha appelée Villefranche et prit possession de la confiscation des biens qui furent de Pons de Baraites et de sa femme et de la ditte bastide et de toutes choses et luy firent serment les consuls.

______________________

Lettres par lesquelles il appert que Pierre vicomte de Castillon devoit donner en dot à Marguerite sa fille, femme de Sicard Alaman, les vicomtés de Castillon et de Benauges, la ville et châtellenie d’Aubeterre etc. (1286)

In dossier E 692 aux AD 64.

Lettres comme Pierre vicomte de Castillon devoit à Sicard Almonn fils de monsieur Sicard Alamon, Marguerite sa fille, sa femme expose et luy devoit en dot, le vicomté de Castillon et de Benauges et la ville et chatellenie d’Aubeterre

p. 21

avec toutes ses appartenances, hommages et jurisdiction et encore plus 8.000 sols de rente generalement au dioces de Bordeaux en bons lieux et competans. Fait l’an 1286.

__________________________

Estimation des terres cédées en échange par le roi au comte de Périgord (1301)

Référence non connue aux AD 64.

[59]Lettres comme le roy Philippe reconnoissoit par l’eschange fait entre luy et Helies Talayrand comte de Perigord et vicomte de Lomagne et de Auvillards pour 1300#  44 sols 9 deniers de morlans (monoye du Bearn) monoye qui valent 2150# 9 sols 2 deniers tournois sous la forme et maniere de divisions et declarations qui s’ensuivent, c’est à scavoir ce qu’il avoit à Leitoure, pro octoginta septem libras et novem solidos marlanor. etc., et plusieurs autres choses dans la Gascogne etc., qui sont enoncées ici etc. Rex vero in recompensationem tradidit et assignavit eidem comiti pro se et suis heredibus in perpetuum res infrascriptas videlicet pro dictis duabus millibus centum quinquaginta libras novem solidos 2 denarios turon. modo qui sequitur, videlicet castrum Podii Normanni pro 263 libris et 10 solidis chipoten. valent. ducentas decem libras et 16 solidos turonenses, bastidam de Lopchac dictam Villamfrancam cum bonis incursis quae fuerunt Poncii de Barets et ejus uxoris pro 103# 3 sol. chipotanens. [60] valent. quater viginti duas libras 10 solidos et quonque den. turon., item totum quod dictus rex habebat apud Sanctum Asterium et honore dicti loci cum incursis[61] Grimoardi de Chassanis pro quater viginti libris XIcim solidis petragoricensibus valent. LXta quatuor libras octo solidos et decem denarios turon.[62], Estissacum cum incursis Fergaudi d’Estissaco pro 35 libris 13 solid. et 2 denar. petragoricensibus, bastidam Belli Regardi cum Claro Monte cum incursis Guillelmi de Claromonte et ejus fratris et Guillelmi Peregrini pro 63 libris, bastidam de Linda et paxeriam dicti loci et locum de Lougal[63] qui est de pertinentiis dictae bastidae pro 8772 (en toutes lettres) libris, 10 sol. petrag. valent. sexcentas quater viginti decem et octo libras turon., castrum de Granholio cum incursis dicti Grimoardi de Chassanis pro trecentis viginti libris novem solidis quatuor denariis petrag. valent. ducentas quinquaginta sex libras septem solidos et sex denarios, castrum Alti Montis et bastidam Mirabelli etc.

__________________________

Acte par lequel le seigneur de Pons et de Bergerac assigne 50 livres de rente au comte de Périgord et à Jeanne de Pons sa femme (1320).

In dossier E 774 aux AD 64.

[64]Littera assignationis per dominum de Ponte et de Brageyraco quinquaginta librarum rendualium in loco competenti ab ordinationem duorum proborum virorum ab utroque pati eligendum et ex tunc

p. 22

dictus dominus Brageriaci incipiens assignare dictos redditus comiti petragoric. et dominae Johannae consortis ejusdem sororique germanae dicti domini de Brageyraco nominavit et voluit quod dictus comes habeat castrum de Monte Lederio etc. necnon et totam terram de Cayagues etc., anno Domini 1320.

__________________________

Compromis entre l’évêque de Périgueux et le comte de Périgord sur la justice de Marsac (1287)

Référence non connue aux AD 64.

Littera compromissi inter episcopum Petragor. et comitem super jurisdictionem de Marsac, sed non fuit ordinatam per illam litteram dedicto debato, facta fuit anno Domini 1287.

__________________________

Don fait par le roi au comte de Périgord du château et châtellenie de Bourdeille (1343).

In dossier E 704 aux AD 64.

[65]Littera qualiter rex Philipp. tradidit comiti petrag. castrum et castellaniam de Burdelia pro 309# 12 sol. 9 denar. et obolo rndualibus in deductione 1200# rendual. in quibus ipse rex tenebatur dicto comiti ratione cessionis et quittationis villae et castellaniae Brageraci ad ipsum comitem pertinentis ratione successionis dominae Johannae de Pontibus matris suae ultra illa quae dictus comes tenebat apud Montinhac et Montem Acutum. Actum apud Montargis, anno Domini 1343.

__________________________

Hommage rendu au comte de Périgord par le vicomte de Fronsac (1250)

In dossier E 611 aux AD 64.

[66] Item litterae homagii Raymundi vicecomitis de Fronciaco debiti comiti petragor. ratione medietatis castri de Fronciaco et plurium in eisdem declaratarum quaequidem littera sigillata est sigillo dicti vicecomitis sub data V. kal. maii anno Domini 1250.

__________________________

Hommage rendu au comte de Périgord (Archambaud III) par le vicomte de Fronsac (1277)

Ces lettres sont de l’autre feuillet fol. 25 verso. Le vicomte de Fronsac y declare : quod nos et antecessores nostri tenuerunt et tenemus in pheoddum castrum de Fonciaco, praedictum honorium, districtum et dominium et omnes pertinentias dicti castri ubicumque sint et quocumque nomine nucenpentur a nobili viro domino Archambaldo comite petragoric. et praedecessoribus dicti comitis et in die lunae post quindenam Paschae, anno Domini 1277, regnante Philippo rege Francorum, pro dicto castro homagium fecimus Parisius in auditorio illustrissimi domini regis Franciae, … gratis etc. communi consilio domini regis confitentes nos et heredes nostros debere eidem comiti et heredibus et successoribus ejusdem quemdam ancipitrem fauvum de acaptamento … et nos debere

p. 23

eundem comitem a quibuscumque pro viribus deffendere et jurare, in cujus rei testimonium etc. Datum die jovis post dictum quindenam Paschae anno praedicto.

__________________________

Lettres du roi Philippe le Hardi, en faveur du comte de Perigord, contre les prétentions des agens de l’Angleterre

(Voir dossier E 613 aux AD 64 et Leydet, Fonds Périgord, tome 9, recueil n° 1 p. 32).

Littera qualiter, Philippus Dei gratia Francorum rex, etc. Notum facimus etc. quod cum gentes dilecti consanguinei regis Dei gratia illustris regis Angliae et Aquitaniae ducis duo procurassent coram nobis adjornari comitem petragoric. fidelem nostrum nitentes in dubium revocari, an dictus comes ita privilegiatus esset quod ipse et ejus comitatus non deberet extra manum nostram mitti, tendem quod nobis legitime constitit et antecessores nostri reges dudum petrag. et comiti concesserant quod non amoverentur de manu sua et haered. suorum cum toto comitatu communicato bonorum consilio supradictum comitem cum toto comitatu petragoricensi ad manum nostram et haeredum nostrorum et licuit quod dicto regi Angliae et suis gentibus perpetuum super (hoc) silencium imponentes etc. Actum Parisiis anno Domini 1279 mens. decembris.

__________________________

Hommages rendus au duc d’Orleans comme comte de Perigord (1400)

An 1400, hommages rendus au duc d’Orleans comme comte de Perigord, hommage du sgr de Losse, pour son château de Losse.

__________________________

Rolle des hommages rendus au comte de Périgord (Alain d’Albret) (1464 – 1541 - 1583).

Référence non connue aux AD 64.

[67]Rolle des hommages rendus au comte de Perigord tiré des registres des hommages (1464). Copie du 17eme siecle, non en forme, sans signature ni vidimus).

Le sr de Bonnal pour son hotel de la Bonaldie et repaire de Lobigon en Montignac.

Le sr de Baynac pour son château et chatellenie se Comarque … ez chatellenies de Mussidan et Vern.

L’abbé de St Amand pour son chatel et forteresse de Coli  ville de St Amand, lieu de Marsillac etc.

Le sr de Bideran pour son château del Troux, chatellenie de Roussille.

Le sr de Costanges pour son château de St Alvere.

Le sr Vigier, le sgr de la Rochefoucault est tenu faire le dit homage comme sgr de Mussidan de l’hotel de Charmaux.

Le sr de Bannes pour son hostel nommé de Bannes.

Le sr de Bruzac pour son hostel, chatelenie de Brusac.

Le sr de Fayole pour sa forteresse et hostel de Fayole.

Le sr de Fayolle [De--donet] [68] pour ce qu’il tient ez chatellenie de Bordeilles, St Astier et Montpaon.

Le sr de Montardit pour son hostel nommé de Montardit et de la parroisse de Bertrix.

p. 24

Le sr de Pelisses pour son hostal à Thinient et repaires de St Avit, de Planeaux et des parroisses de Marsac et de Beaulieu.

Le sgr de Salagnac pour son chastel, ville et chatellenie et baronie de Salaignac.

Le sgr d’Authefort pour son château et chatelenie d’Authefort, plus du chastel de Tenon.

Le sgr de Loriere pour les repaires de Lacmarye, del Clusel et de Limeyrac.

Le sgr de Ferrieres pour la maison et repaire de Sauveboeuf.

Hommages rendus à Rollet bastard d’Albret en 1541.

Perigord :

Les sieurs de Ladouze, de Ferrieres, abbé de St Amand, d’Authefort, de Bordeille pour sa seigneurie de Montancès, Montardit, Fayolle, le sgr de la Porte, Lostanges, le sr de Foucaut pour la baronie de Castelnau de Berbiguieres, le sr de Felets pour ses maisons de Felets etc.

Le sgr de Calvimont pour les chateaux et seigneuries de l’Herm et Tursac et de la maison de la Maloynie.

La dame de Grammont pour le château ville et seigneurie de Mussidan et la moitié de la jurisdiction et seigneurie de Montaud et la seigneurie de la Salvetat Grasset.

Le sr de Roffignac pour l’hostel et chatelenie de Chavagnac.

Le sr de Salaganc pour raison etc., ut supra.

La sr de Soillac pour la sgrie de Montmege.

Le sr de Fayole pour la maison et château de Vernodes, du repaire de Bonetrault et du repaire de la Lambertie.

Le sr abbé de Terrasson pour l’abbaye, ville sgrie et jurisdiction de Terrasson.

Le sr de Losse pour la maison de Losse, la maison de Vians, la maison et borie de Pierretaillade.

L’abbé de Tourtoyrac pour l’abbaye de Tourtoyrac.

L’abbé de Dalon.

Le sr Bertin pour les hostels de la Bermondye et de la Bertinye.

Le sr Chapt pour la maison de Restignac.

Le sr de Bannes pour son repaire de Bannes.

Hommages rendus en 1583 par devant mr de Salaignac.

Le sr Formigier pour la maison de Beaupuy.

Le sr Bertin pour les maisons des Tonnelles.

L’abbé de Terrasson pour l’abbaye de Terrasson.

Le sr de la Romagere pour les maisons de la Fillolie et Lesepine

L’abbé de Tourtoyrac pour son abbaye.

Le sieur de Salaignac pour les maisons de Charnie, de Belet, de Rotede ( ?) et vigerie de Grignols.

__________________________

Reconnaissance d’une maison dans Bordeaux du fief de Bernardet d’Albret (1346).

(ne concerne pas le Perigord)

[69]Reconnoissance d’une maison dans Bordeaux au fief du sgr Bernardet de Labril (Lebret, Albret). Actum fuit (à Bordeaux) die introitus mensis maii anno Domini 1346, Eudd. Rey regnant en Anglaterra, duc de Guyana, sede burdigal. vacante.



[1] en marge gauche : 15 juillet 1771.

[2] en marge gauche : liasse 5, cott. O 1 (ce que nous lisons – Cl. R.).

[3] en marge gauche : liasse 5, cott. Z 1.

[4] en marge gauche : gouverneur de Perigort (1590).

[5] en marge gauche : le roy comte de Perigord.

[6] peu lisible, non compris.

[7] peu lisible.

[8] en marge gauche : liasse 5, P 1.

[9] en marge gauche : liasse 8, cott. D 1 (ou J 1 ?).

[10] en marge gauche : H. de la Faye chanoine de St Front de Perigueux.

[11] ( ?) ce que nous lisons.

[12] en marge gauche : sac, liasse 8, cott. E 1.

[13] la fin de la dernière ligne de la page semble effacée, mot tronqué non compris.

[14] fin de ligne illisible.

[15] en marge gauche : liasse 8, ibid., cott. P 1.

[16] mot de fin de ligne peu lisible.

[17] en marge gauche : liasse 8, cott. G 1 / Bergerac.

[18] en marge gauche : ibid., cott. M 1.

[19] en marge gauche : ibid., cott. N 1.

[20] non déchiffré.

[21] en marge gauche : liasse [--], cott. L 2.

[22] en marge gauche : liasse 26, cott. A 1.

[23] peu lisible.

[24] en marge gauche : fol. 1 r°.

[25] la table des matières mentionne l’année 1356 pour ce document.

[26] en marge gauche : fol. 1 v°.

[27] en marge gauche : droit de commun refusé.

[28] mot de fin de ligne manquant.

[29] en marge gauche : fol. 2 r°.

[30] en marge gauche : fol. 2 v°.

[31] en marge gauche : Comte de Perigord / requesta facta comiti de faciendo homagium regi Angliae duci Aquitaniae et sententia lata super hoc.

[32] mot non déchiffré.

[33] en marge gauche : peut-etre une feuille a été dechirée.

[34] en marge gauche : port des armes.

[35] en marge gauche : fol. V recto.

[36] en marge gauche : une feuille a donc été déchirée.

[37] en marge gauche : fol. VI recto.

[38] en marge gauche : feste de St Cybar etablie.

[39] en marge gauche : fol. VII verso.

[40] en marge gauche : fol. 8 recto / 1301.

[41] en marge gauche : fol. 8 verso.

[42] mot non déchiffré.

[43] autre transcription de ce document : Etat (partiel) des châtellenies et paroisses du Périgord en 1364, extrait du fonds Périgord de la BnF, tome 23, f°s 452 à 456v°. fol. 452r°: Extrait d’un cayer en papier, conservé dans les archives de Nérac, et dont le titre est tel : « Extrait de certaines lettres sur le fait de la comté de Périgord », inventorié dans le répertoire des papiers mêlés, liasse 26, cotté Aj.

[44] en marge gauche : fol. IX recto.

[45] en marge gauche : fol. IX verso.

[46] en marge gauche : fol. X recto.

[47] dans la marge gauche : c’est Galrostit, prieuré dépendant de Chancellade, avant qu’il fut uni à la chartreuse de Vauclaire.

[48] dans la marge gauche : Templiers.

[49] dans la marge gauche : fol. XII recto.

[50] dans la marge gauche : fol. XII recto.

[51] dans la marge gauche : fol. XIII recto.

[52] dans la marge gauche : Cette châtellenie de St Astier n’est pas annoncée dans la liste générale des châtellenies, supra. Ainsi cette liste n’est pas complette. Leydet.

[53] dans la marge gauche : fol. XV verso.

[54] dans la marge gauche : fol. XVI recto.

[55] dans la marge gauche : fol. 18 recto.

[56] dans la marge gauche : fol. 18 verso.

[57] dans la marge gauche : fol. 19 verso.

[58] dans la marge gauche : Armand Taillefer / le mot « chevalier » est en marge, mais de meme ecriture.

[59] dans la marge gauche : fol. 21 verso.

[60] dans la marge gauche : fol. 22 recto (il est écrit « verso », mais c’est manifestement une erreur – note Cl. R.).

[61] dans la marge gauche : « incursis » gloss. confiscations.

[62] dans la marge gauche : monoye de Perigord evaluée.

[63] dans la marge gauche : fol. 22 verso.

[64] dans la marge gauche : fol. 23 recto.

[65] dans la marge gauche : fol. 23 verso.

[66] dans la marge gauche : Fronsac / fol. 24 recto.

[67] dans la marge gauche : liasse 27, cotté R 1.

[68] non déchiffré.

[69] dans la marge gauche : liasse 27, cotté D 3.

 

<<Retour