<<Retour

PAU / E 704

E. 704. (Carton.) — 17 pièces, parchemin; 10 pièces, papier; 1 sceau.

1283-1543. —Pariage entre l'abbé de Brantôme et Eblon de Bourdeille, sur la juridiction du lieu de Brantôme ; — hommages prêtés : à Hélie VII, comte de Périgord, par Raymond-Hélie de Bourdeille ; — à Bernard de Maumont, abbé de Brantôme, par Gérard de Maumont, pour la terre de Bourdeille ; — lettres de Philippe de Valois donnant la châtellenie de Bourdeille au comte de Périgord, en échange de la ville de Bergerac; — donation de la châtellenie de Bourdeille par Roger-Bernard, comte de Périgord, au cardinal Taleyrand de Périgord, son frère; — hommages rendus à Roger-Bernard, comte de Périgord, par Sébille Flamenc, femme de Hélie de Saint-Astier, et Raymond de Maurel pour ce qu'ils tenaient dans la châtellenie de Bourdeille ; — promesse de rendre le château de Bourdeille faite par Naudonet Durac au comte de Périgord ; — procuration donnée par Jordane de Lavoix à Jean Séguin, son mari, afin de prêter l'hommage au comte de Périgord, pour ce qu'elle possédait dans la châtellenie de Bourdeille ; — prise de possession du château de Bourdeille par Junian Daninelli, au nom du vicomte de Limoges ; — hommage prêté à Alain d'Albret par Arnaud de Fayolle, pour l'héritage de Guillaume Hélie, chevalier, situé dans les châtellenies de Bourdeille et de Montpon ; — rôle des fiefs payés au comte de Périgord par les habitants de la châtellenie de Bourdeille; — vente de la châtellenie de Bourdeille par Alain d'Albret et Françoise de Bretagne, sa femme, à François de Bourdeille, pour 4.000 écus ; — mémoires concernant les usurpations faites par le seigneur de Bourdeille, au préjudice du comte de Périgord, dans la châtellenie de Bourdeille ; — hommage prêté par François de Bourdeille au comte de Périgord, pour la terre de Montanceix, etc.

 

documents présentés ici :

et aussi les documents suivants :

document non retrouvé :

présentation des seings contenus dans ce dossier (Hugo de Julien, Arnaud Dutis, Guillaume de Castanea, Raymond Chauzanel, Guillaume de Nanchac) :

<<Retour