<< Retour

 

Toponymie de la commune de Saint-Méard

________________________________

 

Noms de lieux-dits relevés au cadastre de 1819

(Les noms soulignés sont ceux qui se retrouvent aujourd'hui dans l'annuaire du téléphone)

 

Première approche linguistique

 

Abîme (Au pré de l') Section Cl (?)

oc abisme = gouffre, trou profond

Aligier (A l') Section B

nord-oc aligier / sud-oc aliguièr = alisier (gaulois ou germanique alisa)

Anes (Au chemin des) Section Cl (?)

Assarau (Au pré de 1') Section D1

oc acerau / açarau / aserau = érable champêtre

°Badin (A la fontaine de) Section A

sans doute Badin, nom de personne, surnom, adjectif oc badin = niais, sot, de badar = rester bouche-bée (cf Badefol) ; le mot n'apparaît en français, emprunté à l'occitan, qu'au XVIe, et a gardé le sens oc de nigaud jusqu'au milieu du XVIle, appliqué aux personnages de comédie jouant les sots ; a pris de là ensuite le sens de plaisantin

Baisses (Aux) Section Cl (?)

oc baissa = endroit bas, plaine, bas-fond

Baradis (Au) Section, C2 - Baradis de Fourgeaud (Au) Section C1 (?) - Baradis des Barthoumeries (Au) Section B
oc barradis = pré clos, enclos (de barrar = fermer)

Baradou (Au) Section B

oc soit barrador = fermeture, clôture, fermoir, aussi levée de terre (mais chez nous le -r final est prononcé) ; soit barradon, diminutif de barrât = fermé, > petit enclos.

°Barthoumeries (Les) - Barthoumeries (Au baradis des) Section B

oc Bartomariá, nom de domaine formé sur le nom de baptême oc Bartomieu ~ Bartholomée (cf nom de famille Berthoumieux, Bart-...)

Bateau (Pré du) Section D1 (oc prat dau bateu)

°Bigoussies (Les) Section D1

La(s) Bigossiá(s) : nom de domaine formé sur le nom de personne Bigòs, surnom, de bigòs - houe

Boige (A la) II ; A la --- de Pijaille ; A la --- du Moulin Section A - Boige de la Font (A la) Section D1- Boige de Pijaille (La) Section A- Boige du ... (A la) Section B- Boigeas (A las) Section B - Bouigeas (Las) - Boyjas (A las) Section Cl (?)

nord-oc boija / sud-oc boiga, bosiga (gaulois bodica): terre défrichée, friche (cf nom de famille Bouygue...)

°°Boigne (A la) Section Cl (?)

sans doute oc boinha / bonha = bosse, tumeur, élévation de terre, souche d'arbre (La Bouigne : nom de lieu fréquent dans le Cantal TF). Pourrait être aussi un nom de domaine sur le nom de personne Boin + suffixe -ia. - avec remontée de l'accent : Bóinia  (Bouin, nom de famille attesté, du nom germanique Bovo, ou de l'oc boïn = bovin, pris comme surnom)

Boigou (Au) Section A - Boigou (Au) Section C1 (?)

oc boijon, diminutif de boija

Borie Porte (A) Section, C2

oc bòria = ferme, ensemble des bâtiments d'une exploitation agricole ; ici suivi d'un nom de famille, sans préposition, formation ancienne

Bos (Au) Section, C2 : voir Bost

Bossue (Pré de la) Section B

Bost (Au fond de) Section D1 - Bost (Au gros) Section B - Bost (Au) Section Cl(?) - Bost (Combe du) Section B - Bost de Gaudinie (Au) Section A - Bost de la Cote (Au) Section C1(?) - Bost de la Font (Au) Section B - Bos (Au) Section, Cl

oc bòsc = bois ( -c final s'est prononcé -i anciennement, et a été transcrit -t, avant de tomber chez nous dans la prononciation)

°Boubou (A la combe de) Section A

nom de personne Bonbon = bonbon, surnom enfantin, ou Baubon, diminutif de baube = bègue (latin balbus)

Bouigeas (Las) : voir Boige

°Bouletie (A la) Section B

oc La Boletiá : n de domaine en -ia sur le n de pers Bolet

Bourcier (Aux) Section B - Boursiers (Les)

nom de personne Borsier, n de métier = fabricant ou marchand de borsas (bourses), ou "qui tient la bourse, trésorier" (Boursier, Bourcier nom de famille fréquent, le même en oc et en français)

Bournat (Sur la maison au) Section A

oc bornac = ruche (dans un tronc d'arbre creux) ( -c final s'est prononcé -t anciennement, et a été transcrit -t, avant de tomber chez nous dans la prononciation}

°°Bourseix (Au) Section B

oc borgés = bourgeois, devenu nom de famille ; ici il est certainement au pluriel : "Aus Borgés", c'est à dire : chez les "Bourgeois"

Bout des Planches (Au) Section A : voir Planche Boyjas (A las) Section Cl (?) : voir Boige

Brasses (Aux dix) Section B

oc brassa — brasse, mesure de longueur, ou de volume de bois

°Braudau (A la pradelle de) Section, C2

dérivé de brauda = boue, braudau = terrain boueux,

ou nom de pers Braudaud, dérivé de Brau(d) = taureau, pris comme surnom + suffixe augmentatif

péjoratif -aud ; sans doute le même que le suivant

°°Braude (Au pré de) Section D1

sans doute le même que le précédent, sans suffixe ou avec un autre suffixe, le diminutif -et : Braudet

Breuilh (Le) Section A

oc bruelh : bois clos, bois communal (gaulois brogilos : désignait un bois enclos, lieu de culte)

Cardissou (Au) Section A

diminutif familier de cardaire = cardeur, surnom de métier ; désigne aussi un champignon, l'hydne bosselé. Ici peut-être au pluriel comme nom de famille.

°Chabroulies (Aux) Section C2

La Chabroliá : n de domaine en -ia sur le nom de personne Chabròl, surnom, de nord-oc chabròl (sud-oc cabròl / cabiròl) = chevreuil.

Chambaudou (Au) Section A

D'après les témoignages, le nom serait indifféremment Chambaud ou Chambaudou ; on est donc amené à considérer Chambaudou comme un diminutif de Chambaud, nom d'une famille encore connu des témoins. Chambaud est aussi un nom de personne attesté : dérivé de chamba = jambe : chambaud, avec suffixe augmentatif péjoratif -aud= bancal, cagneux ; ou chambal / -au = jambière, guêtre > surnom d'un porteur de guêtre, avec changement (fréquent) de suffixe

Chaminade (A) Section, C2

Chaminada a plusieurs sens : traite de chemin, étape ; cheminée (d'où maison ayant une cheminée importante ou remarquable) ; a désigné aussi le presbytère - devenu nom de famille fréquent.

Chamont (Au) Section C2

- peut-être pré-celte cam- = hauteur, avec redoublement pléonastique mont (cf Cumont : cuc – mont ; cham étant l'évolution normale en nord-oc

- ou composé chap-mont = tête, sommet de hauteur -voir terrain - nom de hameau de Hte-Vienne

Champ Redon (Au) Section B

Champ redond = champ rond

°Chapeleine (A) Section B

chapelana - terre ou ferme dépendant d'une chapelle

Chapelles (Aux) Section B

Châtaigneraie (A la) Section B

forme française ; la forme oc est chastinhera, francisé en "châtaignière"

Chaume (Au) Section Cl (?) - Chaume du peuplier (A la) Section D1

nord-oc chaume, ancien chaum / sud-oc calm / caum, à l'origine féminin, du pré-gaulois latinisé calmis = plateau aride (c'est celui que l'on a dans Lascaux : oc Las Caums, et dans les dérivés Calmette, Chaumette...)

Chazeau (Au) Section B

nord-oc chasau / sud-oc casai, casau = jardin, enclos généralement attenant à la maison (de chasa / chesa / casa - maison).

 

Chemin de Celles (Au) Section A

Celles : latin chrétien cella = ermitage, petit monastère (Cella 1382) Le -s a été rajouté dans la transcription français, en oc Cela ['sel], et non *Celas [‘sela:].

Chemin des Anes (Au) Section Cl (?)

Chènevière (A la) Section D1- Chènevière (La) Section A

Cheval (A la combe du) Section C2

Chez Paris Section A - Chez Rigaudie Section D 1

cette formation de noms de lieux : chas = chez et un nom de personne apparaît au XVle

°Cigadau (Au) Section D1

Claque (A la) Section D1

claca = claquet de moulin ?

Claud (A la font du) Section C1 (?) - Claud (Au) Section B - Claud (Pré du) Section A - Claud d'Herbi (Au) Section D1

claus ~ clos, enclos (latin clausum ; -d est une mauvaise orthogr. d'après le radical de l'infinitif claudere)

Clède (Pré de la) Section B

cleda : barrière à claire-voie

Cluzeau (Au) Section B - Cluzcau (Au) Section D1

cluseu = galerie et salle souterraine (diminutif de clusa = gorge, défilé)

Colombier (Au) Section A colombier

Combe (A la) Section B - Combe (A la) Section C1 (?) - Combe (A la) Section C)(?) - Combe de Boubou (A la) Section A - Combe Doubi (A la) Section A - Combe du Bost Section B - Combe du cheval ; A la --- Section, C2 - Combe du Puy (La) Section, C2 - Combe Paillouse (A la) Section C1 (?)

Comba = combe, vallon étroit (gaulois latinisé cumba)

Combette (A la) Section C1 (?)

combeta, diminutif du précédent

°°Core (Pré de la) Section B

? On trouve dans le "Petit livre Noir" (registre consulaire de Périgueux) un nom de famille de La Colre ou Colra (sans doute du bas-latin *colurus, qui a donné en français coudre, coudrier); il est normal que ce nom soit féminin, tous les noms d'arbres étant féminins en latin ; d'autre part, Core est un patronyme attesté dans la région. Devrait donner ici *còura > voir prononciation oc

Cotas (A las grandas) Section Cl (?) - Cotas (A las) Section A - Cote (Au bost de la) Section Cl (?) -Cote (Au pré de) Section C1 ( ?) Còsta = côte, coteau, flanc de coteau

Courdonnelle (A la) Section B

oc cordonela. diminutif féminin de cordon = cordon, rangée, bordure : cordonar = border d'arbres un champ, > peut-être petite bordure d'arbres, ou terre bordée d'arbres.

Peut-être nom de personne : Courdou(x) (oc Cordon) nom de famille attesté, désignant un marchand de cordons, ou un homme portant un cordon (cordelière) apparent > un diminutif possible Cordoneu, et un féminin La Cordonela ~ la femme ou la fille de Cordoneu (ou : la terre de Cordoneu) (TF : cordonela ~ en bas limousin, petit pain qu'on suspend aux rameaux pour Rampams)

°°Courias (A la) Section, C2 - Courias de la Prade (Las) Section, C2

sans doute Las Córrias ; córria / corriá, var de curreja / corrèia = courroie, aussi lisière de terrain, plate-bande de vignes (cf lieu-dit Les Courroies. St-Astier)

°°Couteaud (Au) Section, C2

-eu ou -au ?  - costau / -al = coteau (voir terrain) - ou nom de personne cotau = voiturier, marchand de vin

Couzi (Au) Section A

Lo Cosin = le cousin, nom de personne -Couzy, nom de famille attesté)

Croix (A la) Section A, Section B - Croix de Tirelane (A la) Section B La Crotz, calvaire ou croisée de chemins, souvent les deux

Cruvelié (Au) Section B

nom de personne cruvelier, fabricant ou marchand de cruveus ~ tamis.

Curadis (Au) Section Cl (?), Section D1

curadis : résultat de l'action de curar = curer (un fossé, un bourbier, une étable etc, aussi élaguer, émonder > peut désigner un endroit où on déverse des boues de curage, ou un bois, une plantation où on a "curé" les arbres

Cuvier (Derrière le) Section, C2

°°Deborde (A (a terre) Section C1 (?)

sans doute : la terre de Borde, nom de famille courant dans la région, de borda = petite métairie, maison de bois (dont bordel est un diminutif)

Dîme (A la grange du) Section B

desme / disme. masc - le dixième, la dîme voir prononciation oc : sans doute lieu où on entreposait la collecte de la dîme (cf TF : lo granier dau desme, nom de lieu)

°°Doubi (A la combe de) Section A

nom de personne. peut-être d'Aubin : (fils) d'Aubin (nom de baptême : cf St Aubin, lat Albinus

Dounas (A las) Section, C2

ss dona = don, aumône, donation ; peut-être terres ayant fait l'objet d'une donation

Dronne (Au pré de la) Section A

Drona, d'un radical pré-indo-européen dor / dr (qu'on retrouve dans beaucoup de noms de cours d'eau : Dordogne, Drôme, Adour. Durance) + onna = eau (qu'on retrouve dans Beauronne, Lizonne, Nizonne ...)

Duverg (Au pré) Section B

dau vern = aulne, ou nom de personne Duver (t), qui est le même (cf le ruisseau le Vern, et la ville de Vergt (mauvaise orthogr), et les nombreux dérivés Vergne (vernhe, vernha), Vergnaud, Vergnon etc

Ecluse (Pré de l') Section Dl

l'enclusa ou l'esclusa (ou la clusa ?) voir terrain Eytang (A la terre de 1') Section A

Ey- transcrit la prononciation locale du mot oc estanh

Farachat (A) Section B

farrachat : terrain destiné aus plantes fourragères, defarratge /faratja / farracha = fourrage en vert.

Faysse (A la) Section B

faissa : plate-bande, bande de terre soutenue par une murette.

Ferrier (A la pièce contre) Section Cl (?)

Ferrier, nom de personne = ferronier, ou qui travaille le minerai de fer

°°Fompie Section C2

sans doute composé de font = fontaine, suivi d'un adjectif ou d'un nom (peut-être ancien pea / *piá - lot de terre, emplacement à bâtir)

Fond de Bost (Au) Section D1

au fans dau bòsc, ou de Bòst nom de personne - ou confusion avec la font...

Font (A la boige de la) Section D1 - Font (A la grande) Section, C2 - Font (Au bost de la) Section ( ?) - Font de Phiale (A la) Section Cl (?) - Font du Baradis (A la) Section B - Font du Claud (A

Section Cl (?) - Font du Puy (La) Section C2
la font = la fontaine

Fontaine de Badin (A la) Section A -Fontaine du Port (La) Section A

Fontenille Section, C2

fontanilha, diminutif de font

Fontenillou Section. C2

fontanilhon : diminutif du précédent ; au masculin, plutôt surnom de personne

Fourgeaud (Au baradis de) Section Cl(?)

Forjòu, Farjòu : formes populaire de Ferreòl ; Sant Ferreòl : évèque de Limoges au VIe siècle, de nombreux patronymes dans la région : Fourgeaud, Fargeot, Fargeou

°Gaudinie (Au Bost de) Section A

La Gaudinia : n de domaine en -ia, sur le nom de personne Gaudin (du n germanique Waldo, de waldan = gouverner) ; Gaudy est la transcription de la prononciation oc.

°Gipou (Au) Section D1

Gipon, Zipon, Zepon : diminutifs de Josep /Jasep = Joseph (cf le nom de lieu Chézépoux, à St-Sulpice : Chas Zepon)

Gouzou (Pré de) Section B

Gozon, nom de personne (peut-être du nom germanique Gozo) - nom de lieu dans la Creuse Gouzon, > peut-être nom d'origine

Granerie (A la) Section B

La Granaria : sans doute nom de domaine sur le nom de personne Granier

Grange du Dime (A la) Section B - Grange (Au pré de) Section Cl (?) - Grange (Derrière la) Section Cl (?)

granja = grange, à l'origine lieu où l'on conserve le grain > ferme

Grave (Pré de la) Section B

grava = sable grossier, gravier mélangé d'argile (ce mot, très employé en ce sens dans le français local n'existe pas en français de référence, qui ne le connaît que comme nom propre (emprunté à l'occitan) peut désigner un terroir du bordelais et les vins qu'il produit)

Grezas (Las) Section B, Section C2 - Grèzes (Aux) Section, C2 gresa = terre sableuse, gréseuse

Grézeau (Au) Section Cl (?)

gresau, adjectif dérivé du précèdent = terrain de gresa

°°Guerenne (Au), (A la) Section A

garena = bois de chênes (pré-indo-eur gar /--, que l'on retrouve dans garric / jarric

Guingaudou (Au) Section C2

Guingaudon, diminutif de guingaud, adjectif = penché, déjeté (dérivé de bingois /guingois) surnom

°Herbi (Au claud d’) Section D1

Erbilh = gazon, herbage ; cf le verbe erbilhar - paître, brouter l'herbe (limousin d'après TF) ;

ou Erbin, hypoc de Erbert, ancien nom de bpt (germanique Heri = armée - behrt = illustre), nom de personne ; (ou Arbi, surnom ?)

Jani (A la vigne de) Section B

Janin, diminutif de Jan / Joan = Jean

Jardin (A l'ancien) Section, C2

Jarris (Aux 14) Section Cl (?) - Jarry (Au gros) Section B nord-oc jarric / sud-oc garric = chêne (> jarrige, garrigue)

Jarissade (A la) Section Cl (?)-Jarrissades (Aux) Section Cl (?) jarriçada = bois de chêne, dérivé de jarric

Jassat (A) Section Cl ( ?)

jaçat = bergerie, gîte, dérivé de jaç = gîte, jaçar = gîter ; ou 'jaçat / ajaçat = petit de la pie (cf lebrat, lobat etc.), surnom

Jiletaud (Au) Section B

Giletaud, augm-péj de Gilet diminutif de Gile / Geli = Gilles nom de personne (ou de gilet, surnom ; ce nom. emprunté de l'arabe par l'espagnol, n'apparaît, en français, qu'au XVIIe)

Joncs (Au pré des) Section A

Joubertias (La) Section B

La Jaubertia = le domaine de Jaubert, nom de personne

°Jouelles (Aux) Section, C2

joela/joala = plate-bande de vigne(TF : "En Périgord on francise ce mot par la forme Joëlle")

Journaux (Aux 7) Section Cl (?)

Aus set jornaus ; mesure de surface (ce qu'an peut labourer en une journée) variable selon les régions

°°Jourte (Au) Section B

sans doute jorte, var loc de joste = qui jouxte (latin juxta), comme jurte pour juste

Juge ( au pré du) Section D1

Largillière (A) Section C1 (?)

L'argiliera - gisement d'argile, lieu d'où on extrait l'argile

°°Laton (A la terre de) Section a

sans doute nom de pers (peut-être mauvaise lecture pour Lafon) voir prononciation oc

°°Lattes (Au pré des) Section A

lata = perche, gaule, long bâton (peut-être endroit où poussent des rejets bien droits, propres à faire des gaules

Lavaud (A) Section B

la vau = le vallon (latin vallis. féminin), ou l'avau = l'endroit plus bas, en aval (cf Lamont = l’amont)

Lavaure (A) Section B - Lavaure Section D1

la vaura - vallée étroite, ravin (du gaulois *vabero = ruisseau) ; à l'origine vaur, féminin(> n de lieu Lavaur) devenu lo vaure ou la vaura

Lavergne (Pré de) Section D1

la vernha = lieu planté d'aulnes (gaulois latinisé *vernea, de vern- + suffixe collectif -ea) ; sur ce nom féminin a été refait un masculin un vernhe, qui a remplacé la forme d'origine vern

°Levade (Au) Section A

levada - rigole d'irrigation, menée à flanc de pente grâce à une levée de terre (d'où son nom) ; le i est féminin : il faudrait "à la levade", ou "aux levades".

Leypinassadas Section Dl

l'espinassadas = les broussailles épineuses : espinassada - collectif, lieu couvert d'espinassas, buissons d'épines, augmentatif de espina ~ épine

Leyssard (A 1') Section Cl (?)

l'eissart = endroit défriché, synonyme de boija ; verbes essartar, esboijar = défricher (cf le nom de famille Eyssartier = défricheur))

°°Louche (A) Section Cl (?)

Sans doute l'òucha — terre labourable (du gaulois olca) (Les Ouches: hameaux et lieux-dits Ouest, Sud ???, Centre D&R)

Magnou (Au pré Magnou) Section D1

Manhon, Diminutif de Manhe = Magne, nom de baptème oc. de S. Magnus, saint obscur honoré dans le Sud

Maison (Au pré de la) Section B - Maison au Bournat (Sur la) Section A

Maréchal (Derrière chez le) Section Cl (?)                                                          ?

Mareuil Section Cl (?) - Mareuil (Au pré de) Section Cl (?)

Maruelh : nom de lieu remontant à l'époque gauloise ; mot composé de deux mots gaulois : maros = grand et ogilos = clairière ; c'est ce dernier mot, devenu -uelh en oc, (-euil en français, - oglio en italien) qu'on trouve comme deuxième élément d'un grand nombre de noms de lieux de notre région

Marteilles (Aux) Section D1

La Martèlia = domaine de Martel / Marteu = marteau, masse d'arme, surnom (+ suffixe –ia, avec remontée de l'accent)

Martinie (Pré de) Section B

La Martinia - domaine de Martin

Métairie (La grande) Section. C2

Michelou (A) Section C2

Michelon, diminutif de Micheu = Michel

Moneries (Aux) Section B

las monariàs = les meuneries, ou les terres du monier = meunier, ou de Monier, devenu nom de famille

Moulin (A la Boige du) Section A - Moulin (Au terme du) Section Cl (?) - Moulin Neuf (Au) Section B - Moulin rompu (Au) Section ???

°°Novaud (Au) Section : voir prononciation en oc

noveu = nouveau, surnom (Nouveau, Nouvel : nom de famille attesté (= peut-être : nouveau dans le pays, immigré

Noves (Aux) Section B

nauva = fond humide (gaulois nauda)

Orme (A la pièce de l') Section

Paillouse (A la Combe) Section Cl (?)

palhós, palhosa adjectif = pailleux, -euse : ici sans doute couverte de grande herbe sèche, ou bien: où on entrepose des meules de paille.

Palenas (A las) Section D1

palena : grande herbe des terrains siliceux

°Paquette (A la) Section Cl (?)

pasqueta : narcisse des poètes (qui fleurit à Pâques) ; aussi prénom de fille (née à Pâques)

Paris (chez) Section

Part (A la grande) Section D I

sans doute terre issue d'un partage

Patureau (Au) Section D 1

pasturau : herbage, pâturage

Pause (Moulin de la) - Pause (Aux Pelades de La) Section

pausa: arrêt, repos ; > lieu de halte, endroit où on tait la pause (pour le repas ou la sieste) dans la journée de travail ; peut-être confusion (d'où l'article) avec un ancien nom de domaine gallo-romain Pallisa (villa), d'un nom d'h lat Pallisus (cf Poses dans l'Eure D&R)

°°Pay de Pon (A) Section B

Peut-être pair ou Peir ou puei de Pont ou Ponç ?

°°Péchay (A la) Section C1 (?) - Pechay (A la) Section D1 - Pechay (A la) Section D1

La difficulté vient de ce que ce nom est toujours attesté avec l'article féminin alors que sa terminaison ne correspond à aucune forme féminine! La prononciation oc est [la pej'θaj] ; peissalha ? peschària ?

Peladas (Las) ; Au — Section B - Pelades de La Pause (Aux) Section pelada : sans doute terre pelée, à l'herbe rase

°°Périco (Au) Section ? voir prononciation oc

peut-être Péricaud (nom de famille attesté) : Peir Ricaud = Pierre Richard, nom de personne (D&R)

Perier Rouge (Au) Section B

perier = poirier (mais rouge se comprend mal...} ou peirier: endroit pierreux (et couleur du sol)?

Perlette (A la terre) Section C1 (?)

perleta = littéral. petite perle, au sens figuré "un bijou" > surnom de femme ; où appliqué à une terre qui a toutes les qualités ?

Pètre (Pré du) Section D1 pestre = prêtre

Peuplier (A la chaume du) Section D1 Peuplier blanc (Au) Section D1

Pey (Au) Section B

Puei = hauteur, colline (voir terrain) ; ou Peir - Pierre, nom de personne

Peyras ( A las) Section B

las peiras = les pierres

Peyrat (Au) Section

peirat = endroit pierreux

Peyrelevade (A la) Section Cl (?)

peira levada = pierre levée, dolmen ou menhir

Peyrière (A la) Section Cl (?) - Pépieras (A las) Section peiriera = lieu d'où on extrait de la pierre, carrière

Peyrouse (A la prairie de la) Section D1

Adjectif peirós, -osa = pierreux > terre pierreuse ; La Peirosa peut aussi désigner la femme de Peirós

Peytoureau (Au) ; Au petit — Section A

pestoreu, diminutif de pestor -- boulanger, nom de personne

°°Phiale (A la font de) Section C1 (?) - Phiale (Au pré de) Section D1

sans doute un nom de pers : voir prononciation oc ; peut-être fialet = petit fil (avec remontée de l'accent), ou fiala - ??? lambourde, arbre droit et élancé > surnom ?

Pichardie (La)

La Pichardia = domaine de Pichard

Picheyroux (Au) Section B

pichairon, diminutif de pichaire = qui travaille au pic ou à la hache, ou picheiron, diminutif de pichier -pichet, surnom de buveur

Pièce (A la grande) Section Cl (?)-Pièce (A la) Section B-Pièce (A la) Section, C2 -Pièce contre Ferrier (A la) Section C1 - Pièce de l'Orme (A la) Section A - Pièces (Aux grandes) II Section A

Pigeonnier (Au) Section. C2

Pijaille (La Boige de) Section A

nord-oc pijalha / sud-oc pigalha = tache de rousseur > surnom

°°Pitaud (A la) Section B sans doute l'ospitau

Planche (A la) Section Cl (?) - Planche (A la) Section Dl- Planche (Pré de la) Section B - Planches (Au bout des) Section A

plancha = planche, passerelle -sur un ruisseau), ou bande de terre allongée.

Plantou (Au) Section B

planton, diminutif de plant : plantation, généralement de vignes

°°Pon (A Pay de) Section B

pont =- pont, ou Ponç = Pons, nom de personne ?

Port (Au) ; (La Fontaine du) Section A

pòrt = port, passage ; peut aussi corespondre à pòrc...

Porte (A Borie) Section, C2

Pòrta = porte, ici nom de personne

Pradas (A las) Section B - Prade (A la) Section, C2 - Prade (Las courias de la) Section, C2 prada = grand pré, prairie (féminin de prat = pré)

°°Pradeau (Au) Section Cl (?) - Pradeau (Au) Section, C2 - Pradeau (Pré de) Section B

pradau =- prairie naturelle, ou pradeu = petit pré, qu'on ne fauche pas ; devenu nom de personne fréquent

Pradelle de Braudau (A la) Section, C2

pradela, diminutif de prada = petite prairie, ou mauvaise prairie, qui donne peu de foin

Pradilles (Aux) Section B

pradilha, autre diminutif de prada = petite prairie

Prairie de Peyrouse (A la) Section D1

Pré (Au grand) II; Au petit Grand — Section B - Pré (Sous le) Section, C2 - Pré de Braude (Au) Section D 1 - Pré de Cote (Au) Section C1 (?) - Pré de Gouzou Section B - Pré de Grange (Au) Section Cl (?) - Pré de la Bossue Section B - Pré de la Clède Section B - Pré de la Core Section B -Pré de la Dronne (Au) Section A - Pré de La Grave Section B - Pré de la Maison (Au) Section B - Pré de la Martinie Section B - Pré de la Planche Section B - Pré de l'Abîme (Au) Section Cl (?) - Pré de Ladoire Section B - Pré de l'Assarau (Au) Section D1 - Pré de Lavergne Section D1 - Pré de l'Ecluse Section D1 - Pré de Mareuil (Au) Section C1 (?) - Pré de Phiale (Au) Section D1 - Pré de Pradeau Section B - Pré de Rochefort Section B - Pré des Joncs (Au) Section A – Pré des Lattes (Au) Section A - Pré du Bateau Section D1 - Pré du Claud Section A - Pré du Juge (Au) Section D1 - Pré du Marché (Au) Section B - Pré du Moulin Section B - Pré du pètre Section D1 - Pré du Port Section B - Pré du Regain (Au) Section D1 - Pré du Repaire (Au) Section A - Pré Duverg (Au) Section B - Pré Magnou (Au) Section D1

Prunier (Au) Section D1

Puy (Le) Section A - Puy (Au) Section A - Puy (La combe du) Section, C2 - Puy (La font du) Section C2

°Raginieras (A las) Section C1 (?)

peut-être pour *rasiniera / rasimiera = vigne qu'on laisse grimper dans un arbre (-g- notant la prononciation locale palatalisée de [z]

Reclaud (Au) Section B

reclaus, participe passé de reclaure, sans doute ici au sens de biner, donner un second labour, une seconde façon à la terre (TF : nom de lieu fréquent en Périgord)

Regain (Au pré du) Section D1

Repaire (Au pré du) Section A

repaire = demeure, asile, retraite ; surtout au sens de demeure noble

Retour (Au grand) Section A

retorn, sans doute ici au sens de : angle saillant (que fait une parcelle)

Rigaudie (Chez) Section D1

La Rigaudia = domaine de Rigaud, ici devenu nom de famille

Roc (Au) Section Cl (?)

Rochefort (Pré de) Section B

Rocha fòrt = roche fortifiée (dans la langue ancienne, un certain nombre d'adjectifs avaient le féminin semblable au masculin : fòrt, grand, les adjectif en -al... ; même chose en vieux français, où ces formes sont restées dans les mots composés : grand-mère, grand-place, grand-rue...)

Roches (Aux) Section Cl (?)

Serve (A la) Section, C2

serva = mare, en particulier bassin où on recueille l'eau de pluie pour la conserver comme eau potable

Syndic (Le) - Sindic (Au) ; Au terrier du — Section. C2

sendic /sindic, ancien magistrat municipal; représentant d'une corporation, d'une confrérie ; aussi intendant, gérant

St Géraud Section B

Geraud / Giraud nom de personne (germanique ger = lance - wald = gouverner) (diminutif Giraudel, Giraudòt, Giraudon, francisés en Giraudeau, Giraudoux)

Talabutas (Las) Section A

sans doute talabustas, de talabust (Lévy) = bruit, tapage, verbe tabustar / talabustar / tarabuslar / tarabastar = faire du tapage, tracasser (tarabast a signifié aussi crécelle, *talabusta pourrait en avoir été une variante, et le mot désigner un endroit où il y avait des lépreux ?)

Teille (A) Section A

telhet, diminutif de telh = tilleul ; ou telier= métier à tisser, ou aile de moulin > nom de pers

Terme de Viran (Au) Section Cl (?) - Terme du Moulin (Au) Section Cl (?)

terme = colline, hauteur

Terre de Laton (A la) Section A - Terre de l'Eytang (A la) Section A - Terre déborde (A la) Section Cl (?) - Terre Perlette (A la) Section Cl (?) - Terres Molles (Aux) Section C2

Terrier du Sindic (Au) Section, C2

terrier = terrain en pente, terre qui s'est amassée au bas d'une pente.

Terrières (Les)

°°Tirelane (A la croix de) ; (A), Section B

voir prononciation oc, et terrain ; peut-être traduc de tira-l'ase = tire-l'âne, s'appliquant à une forte pente de chemin, où il faut tirer l'âne pour la lui faire gravir ; mais peut-être lira-lana = tire-laine, surnom (français tire-laine = outil du fondeur, ou voleur à la tire?)

°°Toillard (Le) Section A voir prononciation oc

Tour (La)

Treilles (Les) Section D I

Treuil (Au) Section B truelh = pressoir

°Turelure (A) Section A

turulura - onomatopée imitant le son d'un instrument à vent (flûte, galoubet, flaüjòu). ritournelle de chanson > surnom de musicien

Vignas (A Las) Section A - Vigne (A la) Section B - Vigne de Jani (A la) Section B - Vignes (Aux petites) Section B - Vignes (Aux vieilles) Section. C2

Viran (Au terme de) Section Cl (?)

sans doute ici nom de pers ; virant = meule tournante ; ou adjectif = changeant, inconstant > surnom ( peut-être, nom d'homme d'origine germanique : Wirant, mais il donnerait plutôt *Guirant)

°°Vorvaines (Aux) Section Cl (?)- Vorvaines (Aux basses) Section Cl (?)

peut-être varvena / verbena / vermena = verveine, TF chondrille en Périgord ~ plante de la famille des chicoracées (chicorée sauvage ?)

 


 

Toponymie de la commune de Saint-Méard

Classement chronologique et thématique

Les plus anciens toponymes

- Pré-indo-européens : surtout noms de cours d'eau et de hauteurs

Drona : dor / dr radical pré-indo-européen (qu'on retrouve dans beaucoup de noms de cours d'eau :Dordogne, Drôme, Adour, Durance) + onna = eau (qu'on retrouve dans Beauronne, Lizonne, Nizonne ...)

cam- = hauteur, qu'on a peut-être dans Chamont

calm-, passé en gaulois, latinisé en calmis = plateau aride, a abouti en oc à calm / caum / chaum, féminin à l'origine ( qu'on a dans Lascaux : Las caums, Lascauvieilles : las caums vielhas) : A la Chaume du peuplier, puis passé au masculin lo chaume : Au Chaume

carr- / garr- = pierre, qu'on retrouve dans sud-oc garric / nord-oc jarric : l'arbre des terrains pierreux, à l'origine le chêne kermès, puis selon les endroits d'autres variétés et le chêne en général, avec ses dérivés : la garriga, la jarriçada..., et aussi la garena, qui en oc signifie surtout bois de chêne : Aux 14 Jarris, Au Gros Jarry, A Las Jarissades, A la guerenne

- Les noms d'origine celte :

Certains noms de lieux remontent à l'époque gauloise: des noms composée comme Mareuil, de maro = grand + ogilo = clairière... Les noms de ce type sont particulièrement nombreux dans notre région : Chambeuil, Seneuil, Sireuil, Nanteuil, Valeuil. Excideuil...

Nombre de mots gaulois ont été latinisés à l'époque gallo-romane et de là sont passés en occitan ; certains, noms communs autrefois, sont passés d'usage, et ne se trouvent plus que comme noms de lieux : bruelh (brogilo), vaure (vohero), vern (verno)... ; d'autres sont encore en usage : ils ont donc pu donner des noms de lieux jusqu'à notre époque : aligier (alika), boija (bodega), chamin (gaul latinisé camminum), comba, nauva (nauda), et les dérivés de vern : vernhe, vernha...

- Le Latin :

C'est le fond de la langue, et le plus grand nombre des mois de l'occitan (comme des autres langues romanes) vient du latin : aiga (aquam), puei (podium), font (fontem), terra (terram), terme (terminum), costa (costam), vau (vallem), peira (petram), champ (campum), riu (rivum), prat (pratum), potz (puteum), vinha (vineam), vime (vimen), molin (de molere = moudre), claus (clausum, de claudere = fermer, truelh (torculum), bòria (bovariam), granja (granica), serva (du verbe servare = conserver/ desme (decimum), acerau / açarau (acerabulum), plancha (palanca), Jaç, jaça (du verbe jacere), pausa (pausam)...

De plus tous les mots d'origine antérieure, ainsi que la plupart des mots germaniques, ont été d'abord latinisés, et c'est leur forme latinisée qui a abouti ensuite aux formes des langues dites romanes (dont l'occitan)

Certains noms de lieux remontent à l'époque gallo-romane ; c'est le cas en particulier des noms de domaines formés sur un nom de personne (latin ou gaulois latinisé) avec le suffixe gaulois latinisé -acum : Savinhac (Sabinius) , Montinhac (Montinius), Vitrac (Victor)..., qui sont particulièrement nombreux en Périgord. (peut-être *Pallisa villa, de nom d'h latin Pallisus > Pausa)

Les noms d'origine germanique.

Certains peuvent être antérieurs aux grandes invasions, les Romains ayant recrutés dans leurs armées beaucoup de Germains. La plupart viennent des époques wisigothiques et franques, après la chute de l'empire romain.

Certains noms de lieux remontent aux époques des invasions (Allemans) et des royaumes wisigoths et francs : ce sont des formations comme Vanxains, Richarem, Festalemps, noms de domaines avec le suffixe germanique *-ings, des mots composés comme Beaucourt, Douville...d'un nom de personne germanique et d'un mot latin signifiant demeure ou domaine

Le plus grand nombre des mots d'origine germanique sont des noms de personnes ; ce sont les chefs de guerre wisigoths puis francs qui, s'étant emparés des terres, ont été les nouveaux seigneurs, à l'origine des familles nobles ; aussi les noms d'origine germanique ont joui au moyen-âge d'un prestige particulier, et ont été adoptés par toutes les classes de la société ; certains sont des prénoms encore usuels : Gérard, Robert, Roger / oc Rougier, Guillaume / oc Guilhem, Richard, Gilbert, Armand, Raymond, Arnaud, Roland, Louis, Albert, Aymar, Clovis, Gautier, Alphonse, Archambaud... ; d'autres sont restés comme noms de famille très courants : Reynaud / Renaud, Jaubert, Eymery, Audoin, Audry, Boson, Boudou, Gouzou, Raimbaud, Gonthier, Jalibert, Audemard, Audeben, Garnier, Joffre / Geoffroy, Garin, Léotard, Meynard, Amblard , Rougier, Lambert, Ranouil...

Quelques-uns, après latinisation, sont entrés dans le vocabulaire : bòsc, sala, estreup, esperon, ajaça, le verbe gardar...

En période occitane:

- mots composés d'un nom de terrain ou de maison suivi d'un nom de personne, sans "de", comme Villamblard (Vila -Amblard), Pécharmant (Puèg-Armand), Magimel (Mas - Gimel), ici peut-être Fompie (Font - P...), Borie Porte, Pré Duverg, Pré Manhou.

- noms de domaines formés sur un nom de personne avec l'article La et le suffixeféminin -ia ; à l'origine l'accent tonique était sur le i, puis il est soit remonté sur la syllabe précédente, soit descendu sur le -a final : Les Bigoussies, La Boulétie, (La) Gaudinie, (La) Martinie, La Pichardie, (La) Rigaudie, Les Chabroulies, avec remontée de l'accent (Les) Marteilles (Martèlias) ; avec les noms terminés en -ier, le suffixe est -aria, francisé en -erie : La Granerie (Granier), Les Moneries (Monier), Les Barthoumeries (Bartomier / -ieu / -iu)

- l'expression Chez Untel, plus tardive, apparaît au XVlème, et a produit des noms de lieujusqu'à notre époque : Chez Paris, Chez Rigaudie

- un nom de famille au pluriel avec ou sans l'article : Aux Bourciers, Aux Bourzeix, et sans doute Au(x) Couzi(s), Au Novaud, Au Périco, Au Chambaudou...

- un nom de personne seul, devenu nom de lieu (et employé comme tel avec à) : A Michelou, et peut-être A Chaminade, A Ferachat, A Jassat.

Remarque : des noms communs désignant des personnes (en particulier des noms de métier) sont devenus des noms de famille ; des noms de lieux sont devenus des noms de personnes et vice-versa ; aussi est-il difficile parfois de savoir à quel titre ils figurent dans un nom de lieu.

Ainsi Au Cruvelier, Au Peytoureau peuvent être le nom commun de métier au singulier : lo cruvelier = le fabricant de "cruveus" (tamis), lo pestoreu, diminutif de pestor = boulanger ; mais Cruvelier, Peytoureau sont devenus des noms de famille, et c'est comme tels qu'ils peuvent être employés ici, vraisemblablement au pluriel : Aux Cruvelier(s), Aux Peytoureau(x)...

De même pour les noms de choses devenus noms de lieux, et de là noms de famille : ainsi la Combe Duverg peut être à l'origine La comba dau vern, l'arbre, ou la comba Dauvern, nom de famille courant, francisé en Duver(t) ; même chose pour Ferachat, Chaminade etc. qui peuvent avoir baptisé le lieu comme noms communs ou comme nom de famille. C'est le cas également pour les noms de domaines en -ia, qui sont souvent devenus, avec ou sans l'article, noms de famille (Laguionie, Pichardie, Laroussie...) : dans Chez Pichardie, il s'agit évidemment d'un nom de famille.


Les mots du lexique occitan désignant :

Les formes du terrain

lo puei [puεj / pεj]

Au Pey, Le Puy ...

lo terme ['tεrmε]

la còsta ['ko:t], dérivé lo costau [ku:'taw]

lo mont [mũn]

lo terrier [tε'rje], la terriera [tεr'rjεr]

la baissa ['bejs]

la comba ['kumb], combeta [kum'bet]

la vau [vaw], l'avau

la / lo vaure ['vawre], Lavaure

la nauva ['nawv], las nauvas ['nwva:]

lo cluseu  [kly'zεw]

l'abisme [bi:me]

la nature du sol

la chauma ['θawm], lo chaume ['θawme]

la grava ['grav]

la gresa ['grεz], lo gresau [gre'zaw]

la peira ['pεjr], dérivés lo peirat [pεj'ra], peirosa [pεj'rus]; la peira levada [pεj'ra

le'vad]

lo roc [r], la ròcha fro'θ], Ròcha-fòrt

la brauda ['brawd], braudau [braw'daw]

les eaux

la font [fũn], diminutifs fontanilha [funta'niljo], fontanilhon [funtani'lju] l'estanh [ejtãn]

la serva ['sεrv]

la levada [lε'vad]

la végétation

lo bruelh [brεj / brœj]

lo bosc [bo:]

l'aligier [ali'ðje]

l'açarau [asa'raw]

lo jarric [ða'ri], la jarriçada [ðari'sad]

la garena [ga'ren]

lo vern [vεr], lo vernhe [vεr], la vernha

lo perier [pe'rje]

lo telh [tεj], lo telhet [tε'ljε]

l'espinassada [espina'sad]

las peladas [pe'lda:]

las palenas [p'lena:]

lo cardisson [kardi'su]

la varvena [vr'ven]

(la coure ['kowrε / 'ko:rε] / còlre)

(la lata) ['lat]

(la fiala) ['fjal]

les habitations et leurs dépendances

la bòria ['brj]

la borda ['bord]

lo repaire [re'pajrε]

l'ospitau [lopi'taw]

la granja [grãnj]

lo granier [gra'nje]

la chaminada [θomi'nad]

lo chasau [θ'zaw]

lo claus [klaw]

lo barradis [bara'di:], lo barradon [bara'du]

la cleda [klεd]

lo jaçat [ð'sa]

lo colombier [kulum'bje]

lo bornac [bur'na]

les parcelles (noms, formes, situation, surface, ...)

la peça ['pes]

la terra ['tεrr]

lo champ [θom], champ redond [rε'dũn]

la corrias ['kurrja:]

la plancha ['pl)nθ]

la fayssa [ajs]

la braça ['bras]

lo jornau [ður'naw]

lo retorn [rε'tur]

(la cordonela) [kurdu'nεl]

(lo jorte) ['ðurtε]

les appartenances et origines de propriété

la (terra) chapelana [θope'lano]

lo desme ['dejmε]

la dona ['duno]

la part [pεr]

les cultures

la boija ['bwεjð], diminutif lo boijon [bwej'ðu]

l'eissart [ej'sar / -'sεr]

lo prat [pra], dérivés la prada ['prad], lo pradau [pra'daw], la pradela [pra'dεlo], la pradilha [pra'diljo]

lo pasturau [pa:ty'raw]

(l'erbilh) [εr'bi:]

lo farratge [for'raðε], la farratja [fr'rað], dérivé farratjat / farrachat [frr'θa]

la vinha [vin]

lo planton [pl)n'tu]

la joela / joala ['ðwal]

la trelha ['trεlj]

la rasiniera [rozi'jiεr]

lo reclaus [re'klaw]

lo curadis [kyra'di:]

les activités "industrielles "

lo molin [mu'li]

la monaria [mun'rj]

lo truelh [trεj / trœj]

la peiriera [pej'rjεr]

lo telier [tε'lje] = métier à tisser

Les noms de personnes

noms de baptême

Sent Meard [mε:r], forme populaire de Medard (latin Medardus) en zone, comme ici,de chute de -s- latin intervocalique.

Michelon [miθε'lu], diminutif de Micheu

Peir [pej] = Pierre

Janin [ð'ni], diminutif de Jan / Joan = Jean

Gipon [ði'pu], variante de Zepon [ze'pu], Zipon [zi'pu], diminutif de Josep [ðu'zε] Jasep [ð'zε] / Jàsep ['ðazε] = Joseph

Martin [mar'ti]

Bartomeu / Bertomeu / -mieu / -mier [bartu'mew / 'mje] = Barthélémy

Ponç (Sanctus Pontius, martyr 257) [pùn] = Pons, Ponce

Forjòu [fur'ðw] / Farjòu, variantes de Ferjòu, forme populaire de Ferreòl (S.Ferreolus, évêque d'Uzès en 543 - un autre, évêque de Limoges au XIIème)

Aubin [aw'bi / ow'bi] (5". Albinus, évêque de Lyon au IVème

Manhon [ma'jm], diminutif de Manhe [mapε] (S. Magnus, sainl obscur, vénéré enGuyenne : cf St-Magne de Castillon) Magne, nom de famille fréquent dans la région

Giletaud, dérivé péjoratif de Gilet, diminutif de Geli / Gili = Gilles

noms germaniques :

Geraud [ðe'raw] (germ gari, ger = lance - wald, du verbe waldan = gouverner)

Rigaud [ri'gaw](genn rie = puissant - ald= noble)

Jaubert [ðw'bεr](germ Gaut, nom de divinité - behrt = illustre)

(Erbin [εr'bi], (diminutif familier de Erbert, gcrm hari = lance - behrt = illustre)

Goson [gu'zu] (germ Gozo latinisé, au cas-régime Gozonem)

Gaudin [gaw'di], diminutif de Gaud (germ Waldo, au cas-sujet)

noms de métier, d'état ou de fonction

lo pestre [pe:trε] = prêtre

lo jutge ['ðyðε] = juge

lo borgés [bur'ðej] = bourgeois

lo pichaire [pi'θajrε] = qui travaille au pic ou à !a hache : terrassier, bûcheron, diminutif pichairon [piθεj'ru]

lo pestor [pej'tur] = boulanger, diminutif pestoreu [pejto'rεw]

lo borsier [bur'sje] = marchand de bourses, ou trésorier ; la forme gasconne borseir [bur'sej] peut être l'origine de Bourseix

lo cruvelier [cryvε'lje] = fabricant ou marchand de cruveus = cribles, tamis

lo cotau fku'taw] = charretier, voiturier

lo ferrier [fεr'rje] = ouvrier en fer, ferronnier, marchand de fer

lo cardaire [kar'dajrε / kεr-] = cardeur de laine ; diminutif ironique cardisson [kardi'su], qui désigne aussi un champignon : l'hydne bosselé

nom de parenté

lo cosin [ku'zi] = cousin

surnoms

bonbon fbu'bu] = bonbon, ou biberon, surnom enfantin ; ou baubon [bw'bu / bu'bu], diminutif de baube = bègue

badin [ba'di / -dïn] ~ badin, qui aime plaisanter

virant [vi'rãn] = versatile, volage

noveu [nu'vεw] = nouveau (appliqué généralement à un nouveau venu d'ailleurs)

pijalha [pi'ðaîj] = éphélide. tache de rousseur

chambaud [θam'baw], augmentatif péjoratif de chamba [θambo] (jambe) = bancal, cagneux ; diminutif chambaudon [θambow'du]

guingaudon [gi)ngaw'du], diminutif de guingaud [gi)n'gaw] = déjeté, courbé (dérivé péjoratif de guingois / bingois [bin'gwej / gi)n-]

perleta [pεr'lεt] = petite perle

'jaçat [ð'sa], diminutif (pour les petits d'animaux) de (a)jaça [ða'sþ] = pie

(fiala ['fjal] = file, mât, arbre droit et élevé > personne grande et mince)

 << Retour